1er Mai: un policier introduit sa matraque dans le pantalon d'un manifestant (vidéo)

1er Mai: un policier introduit sa matraque dans le pantalon d'un manifestant (vidéo)

Publié le :

Vendredi 03 Mai 2019 - 10:22

Mise à jour :

Vendredi 03 Mai 2019 - 10:34
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Lors du défilé du 1er Mai mercredi à Paris, une vidéo montre un policier maniant sa matraque télescopique dans le pantalon d'un manifestant maîtrisé au sol. Les images sont massivement relayées sur les réseaux sociaux. 

Les images ne sont pas sans rappeler l'affaire Théo Luhaka, ce jeune homme qui avait été grièvement blessé dans la zone anale par la matraque télescopique d'un policier lors d'une interpellation en 2017 à Aulnay-sous-Bois. Une vidéo tournée lors de la manifestation du 1er mai qui a rassemblé syndicats et Gilets jaunes montre un membre des forces de l'ordre insérer sa matraque télescopique dans le pantalon d'un manifestant au niveau des fesses.

Selon le journaliste David Dufresnes, qui recoupe et compile les violences policières depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, les faits se sont déroulés sur le boulevard Montparnasse, au niveau du métro Vavin, peu après 14h30. Les images montrent un manifestant être mis au sol pour une interpellation par ce qui ressemble à une équipe des "brigades de répression de l'action violente" (BRAV). Alors que des policiers se sont mis en protection autour de l'interpellé, l'un d'eux introduit visiblement sa matraque télescopique au niveau de la zone anale du manifestant, entre son pantalon et ses sous-vêtements.

L'individu est ensuite relevé par les fonctionnaires et exfiltré de la manifestation. Les images s'arrêtent là. On ignore les circonstances qui ont mené à l'interpellation de la personne ce vendredi 3.

Lire aussi – Pitié-Salpêtrière: le scénario d'une "attaque" battu en brèche, Castaner vivement critiqué

Dans la capitale, la mobilisation pour la fête des travailleurs a réuni 40.000 manifestants selon un comptage réalisé pour un collectif de médias par le cabinet Occurrence. La manifestation s'est globalement bien déroulée bien que le cortège ait été émaillé de quelques violences.

Des dizaines de manifestants ont fait irruption dans l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière lors du défilé, un incident qualifié d'"attaque" par le ministre de l'Intérieur, dont la version a été battue en brèche jeudi par des témoignages et des vidéos visibles sur les réseaux sociaux, suscitant de vives critiques contre le gouvernement.

Le parquet de Paris a indiqué en début de soirée jeudi que les 32 gardes à vue ordonnées dans le cadre de l'enquête sur cette intrusion avaient été levées. Les investigations se poursuivent "afin de faire la lumière sur toutes les circonstances de l'intrusion au sein de l'établissement", a ajouté le parquet.

Voir:

1er mai: forte mobilisation en France et violences contenues à Paris

1er Mai: des soignants nient des violences dans la Pitié-Salpêtrière (vidéos)

1er mai à Paris: syndicats et opposition incriminent le gouvernement pour sa gestion des violences

Une vidéo montre un policier maniant sa matraque télescopique dans le pantalon d'un manifestant maîtrisé au sol à Paris.


Commentaires

-