Vaucluse: 7 petits chats battus à mort dans un refuge de la SPA, colère sur Facebook

Vaucluse: 7 petits chats battus à mort dans un refuge de la SPA, colère sur Facebook

Publié le :

Mardi 28 Février 2017 - 12:45

Mise à jour :

Mardi 28 Février 2017 - 12:55
Les cadavres de sept chats ont été retrouvés lundi matin au refuge de la SPA à l'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse). Les petits félins auraient été tués après avoir été battus de façon violente. Une enquête a été ouverte pour retrouver les coupables.
©Jean-Raphaël Guillaumin/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une horrible découverte. Au refuge de la SPA à l'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), des bénévoles ont retrouvé, lundi 27 au matin, les cadavres de sept chats ainsi que du sang à l'intérieur des cages. Les petits félins auraient été tués après avoir été battus de façon violente dans la nuit de dimanche à lundi. D'autres chats ont également été retrouvés blessés.

Sur Facebook, l'association a exprimé sa colère suite à cet acte de violence. "Sept de nos pensionnaires ont été lâchement assassinés dans leur chatterie. Nous pourrions nous taire, le silence n'est-il pas le meilleur des mépris? Mais comment garder le silence face à cette ignominie sans nom", a-t-elle écrit précisant que ces meurtres ne devaient pas rester impunis: "pour Mina, Ninou, Kali et toutes les autres victimes, nous vous demandons de nous aider à retrouver les criminels".

Par conséquent, l'association compte sur l'enquête des gendarmes de la compagnie d'Avignon pour éclaircir les circonstances de ce drame. Mais la SPA vauclusienne en appelle aussi à la solidarité de chacun: "si une phrase, une vidéo ou une photo vous semblaient correspondre aux actes commis, nous vous remercions d'en faire rapidement part au refuge", a-t-elle également déclaré sur le réseau social.

D'après 30 Millions d'Amis, plusieurs démarches peuvent être faites lorsque l'on est témoin de maltraitances envers un animal. Il est recommandé, dans les cas les plus graves, de contacter les autorités, car elles seules sont habilitées à intervenir. Il est également conseillé de se tourner vers une association de protection animale car nombreuses sont celles qui disposent d’enquêteurs qui peuvent mener des investigations.

Le principal réflexe à avoir est de réunir des preuves de la situation, comme des photos, des vidéos, des témoignages. "Plus elles seront nombreuses, plus l’affaire aura des chances d’être portée devant la justice", est-il ainsi écrit sur leur site Internet. 

Dans la nuit de dimanche à lundi, sept chats ont été assassinés dans les locaux de la SPA Vauclusienne.


Commentaires

-