A7: deux petites filles meurent dans une collision, le chauffard sous héroïne et cannabis

A7: deux petites filles meurent dans une collision, le chauffard sous héroïne et cannabis

Publié le :

Mercredi 01 Mars 2017 - 13:46

Mise à jour :

Mercredi 01 Mars 2017 - 13:59
Le routier d'une quarantaine d'années qui a provoqué un accident mortel dimanche soir a été contrôlé positif aux stupéfiants. Il a été mis en examen pour homicide involontaire. Une enfant de 12 ans était morte sur le coup de la collision. Sa petite sœur de 7 ans est décédée des suites de ses blessures mardi. Une troisième fillette est dans un état grave.
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

De la drogue et des seringues ont été retrouvées à bord de son camion selon Le Progrès. Le routier d'une quarantaine d'années qui a provoqué un accident mortel dimanche 26 s'est donc soumis à des analyses toxicologiques. Les enquêteurs ont révélé les résultats ce mercredi 1er mars. Au moment de la collision, l'individu était sous héroïne et cannabis, mais aussi méthadone. Il a été mis en examen pour "homicide involontaire, blessures involontaires, aggravées par l'usage de stupéfiants" et a été écroué dans la foulée.

Dimanche soir, le camion de ce routier, employé d'une société de Laval en Mayenne, s'est déporté et a percuté deux voitures sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute. Dans l'un des véhicules se trouvait une famille. Le père et la mère étaient en train de sortir leurs trois filles pour les mettre en sécurité quand le camion les a heurtées. La plus grande, âgée de 12 ans, est morte sur le coup. Sa petite sœur de sept ans a succombé à ses blessures mardi 28. La plus jeune, âgée seulement de deux ans, est dans un état grave. Quatre autres personnes ont été plus légèrement blessées.

Le chauffard, père de deux enfants, est sorti sans aucune égratignure de cet accident. Il avait été placé en garde à vue immédiatement avant d'être interrogé par les policiers. Cet individu avait déjà eu des déboires avec la justice. En 2002, il avait été condamné pour usage de stupéfiants avant de se sortir de la drogue. Il y serait retombé il y a un an selon Le Progrès

Le routier responsable de l'accident mortel avait déjà été condamné en 2002 pour usage de stupéfiants.


Commentaires

-