Accident de chasse dans le Gers: un blessé grave, une enquête ouverte

Accident de chasse dans le Gers: un blessé grave, une enquête ouverte

Publié le 31/12/2018 à 13:02 - Mise à jour à 13:17
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un chasseur a été gravement blessé par balle dimanche dans le Gers, lors d'une battue au sanglier. Ses jours ne seraient cependant pas en danger. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident.

Un chasseur a été gravement blessé par balle durant une battue au sanglier, dimanche 30 dans le Gers. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances de l'accident qui restaient, au lendemain des faits, en partie inconnues.

Selon les premiers éléments rapportés par Le Journal du Gers, l'accident a eu lieu vers 16h, sur la commune de Juillac. La victime est un chasseur qui se trouvait avec un ami en poste fixe. Il a reçu une balle dont on ignorait ce lundi 30 si elle provenait de sa propre arme, de celle de son camarade ou encore d'un troisième chasseur.

La blessure semblait assez sérieuse pour que l'homme doive être médicalisé sur place puis héliporté jusqu'à l'hôpital de Tarbes. Par chance, il s'est avéré qu'aucun organe vital n'avait été touché. Le chasseur serait donc hors de danger. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de Mariac afin de déterminer les circonstances de ce tir et les éventuelles responsabilités.

Voir: Vététiste blessé durant une chasse au sanglier : une enquête ouverte

La veille, dans les Pyrénées-Orientales, un chasseur d'une trentaine d'années s'est tiré une balle dans le pied. Il a également dû être secouru par un hélicoptère.  

Les chasseurs sont les premières victimes des accidents de chasse, dont le nombre est en nette diminution depuis une vingtaine d'années. Sur la saison 2017-2018, "115 victimes ont été identifiées dont 17 personnes non chasseurs", selon le bilan de l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage. Treize personnes ont été tuées dont trois "non-chasseurs".

En revanche le nombre d'incidents (situations à risques qui n'ont pas fait de blessé) est lui en hausse constante depuis quelques années.

Lire aussi:

Chasse: moins de morts mais plus d'incidents, les raisons d'un paradoxe

Ivre, un chasseur en poignarde un autre puis va se coucher

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Une enquête a été ouverte après qu'un chasseur a été gravement blessé dimanche dans le Gers.

Fil d'actualités Société