Acte 19 des Gilets Jaunes: Eric Drouet contrôlé et verbalisé à Paris

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 23 mars 2019 - 15:41
Image
Eric Drouet lors d'une manifestation des "gilets jaunes" à Paris le 16 février 2019
Crédits
© ERIC FEFERBERG / AFP/Archives
Eric Drouet a été verbalisé dès son arrivée à Paris ce samedi 23 pour l'Acte 19 des Gilets jaunes.
© ERIC FEFERBERG / AFP/Archives

Eric Drouet a été verbalisé dès son arrivée à Paris ce samedi 23 pour l'Acte 19 des Gilets jaunes. Il écope de 135 euros d'amende pour "participation à une manifestation non-déclarée". 

Après les images des violences samedi 16 sur les Champs-Élysées au cours de l'Acte 18 des Gilets jaunes, le gouvernement avait décidé de frapper fort pour éviter qu'elles ne se reproduisent. Plusieurs quartiers parisiens étaient ainsi interdits à la manifestation du mouvement, notamment Châtelet et les Champs-Élysées. Eric Drouet, un des leaders de la contestation, en a notamment fait les frais.

En effet, ce chauffeur routier originaire de Melun a été contrôlé par les forces de l'ordre en compagnie de quelques personnes au niveau de Châtelet – Les Halles vers 13h. Il s'est vu infligé une amende de 135 euros pour "participation à une manifestation non-déclarée".

Eric Drouet a refusé de signer sa verbalisation, assurant: "On nous a dit qu'on était sur une manifestation non-déclarée dont j'étais le leader. Je conteste fortement... tout ce qu'ils ont précisé dessus, tout est faux".

Lire aussi – Eric Drouet veut un représentant des Gilets jaunes, Maxime Nicolle s'y oppose

Sur décision du nouveau préfet de police Didier Lallement, aucun "gilet jaune" n'était autorisé à défiler sur et autour de la célèbre avenue, ni sur la place de l'Etoile, ni sur un périmètre incluant le palais de l'Elysée et l'Assemblée nationale.

Appuyé par l'usage de drones et d'une nouvelle unité anti-casseurs, le nouveau dispositif sécuritaire doit permettre, selon lui, de "faire cesser immédiatement les violences, voire des destructions".

A midi, 31 personnes avaient été interpellées dans la capitale, 15 autres verbalisées pour avoir défilé dans un périmètre interdit et plus de 2.300 contrôles préventifs ont été effectués, a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

Au-delà de Paris, les autorités ont également interdit des manifestations dans des lieux emblématiques de plusieurs grandes villes de France, dont Nice.

Samedi dernier, 32.000 "gilets jaunes", dont 10.000 à Paris, avaient été recensés selon les autorités, un chiffre contesté par le mouvement qui a revendiqué de son côté 230.766 manifestants.

Voir:

Gilets jaunes: Eric Drouet veut que François Boulo devienne le représentant officiel

Le domicile d'Eric Drouet vandalisé, le Gilet jaune porte plainte

Eric Drouet après l'acte 18 des Gilets jaunes: "s'il faut des banques en feu..." (vidéo)

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don