Adrien Mourialmé, une autre disparition inquiétante liée à Nordahl L.?

Adrien Mourialmé, une autre disparition inquiétante liée à Nordahl L.?

Publié le :

Mercredi 20 Décembre 2017 - 17:47

Mise à jour :

Mercredi 20 Décembre 2017 - 17:57
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nordahl Lelandais, principal suspect dans les affaires Maëlys et Arthur Noyer, pourrait être impliqué dans d'autres disparitions inquiétantes. Le cas d'Adrien Mourialmé, jeune cuisinier belge de 24 ans, qui s'est ainsi volatilisé début du mois juillet dans la région du lac d’Annecy, serait examiné avec attention par les enquêteurs.

Nordahl Lelandais, impliqué dans l'affaire Maëlys, a été mis en examen ce mercredi 20 pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer, disparu mi-avril. Les enquêteurs cherchent désormais à recouper ces deux drames avec d'autres affaires. Au total, la région Auvergne-Rhône-Alpes compte une dizaine de disparitions non-élucidées dont la temporalité pourrait correspondre avec une implication possible de l'ancien militaire.

Le Parisien révèle ce jour, qu'en plus des disparitions de Jean-Christophe Morin en 2011 et Ahmed Hamadou en 2012, la police s'intéresse également à celle d'Adrien Mourialmé (24 ans) qui s’est volatilisé le 5 juillet dernier dans la région du lac d’Annecy.

Lire aussi - Nordahl L.: ces autres disparitions qui intriguent les enquêteurs

Saisonnier, le jeune cuisinier belge, qui officiait dans un hôtel-restaurant haut de gamme à Talloires-Montmin (Haute-Savoie), était "très famille et appelait sa mère tous les jours" à en croire le témoignage de ses proches, éplorés, qu'ils ont confiés au quotidien de la capitale. "Il avait ce projet de créer son entreprise de livraison de cookies, à Namur et dans toute la Belgique. Il ne lui manquait que des fonds pour se lancer", a fait savoir sa mère. Cette dernière a été prévenue ce mercredi par les autorités françaises que les enquêteurs se penchaient sur l'hypothèse Nordahl Lelandais. "Pour l’instant, je ne veux pas y penser, pas tant que les vérifications n’auront pas été effectuées, tant qu’il n’y a rien de sûr", a-t-elle expliqué.

Le jeune homme a disparu sans prendre ses affaires. Son compte en banque et son téléphone n'ont pas connu d'activité depuis le 4 juillet.

"On va regarder toutes les disparitions inquiétants dans la région", a ainsi expliqué le procureur de Chambéry lors d'une conférence de presse ce mercredi. "Ce sera dans le cadre d'une autre affaire et d'une autre procédure", a commenté le magistrat. Trois services de police différents sont chargés d'explorer toutes ses nouvelles pistes. 

Adrien Mourialmé a disparu près du Lac d'Annecy le 5 juillet 2017.

Commentaires

-