Affaire Alexia Daval: le mari entendu par le juge, il maintient sa version des faits

Affaire Alexia Daval: le mari entendu par le juge, il maintient sa version des faits

Publié le 20/03/2018 à 18:38 - Mise à jour à 18:41
© Handout / GENDARMERIE NATIONALE/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le 9 mars, Jonathann Daval a été entendu par le juge d'instruction (l'information n'a été dévoilée que ce mardi). Il a maintenu sa thèse: oui il a tué sa femme Alexia, mais il s'agit d'un accident suite à une dispute de couple qui a dégénéré. Il nie avoir ensuite brûlé le corps.

L'information n'avait pas été dévoilée avant ce mardi 20: Jonathann Daval qui a reconnu en garde à vue avoir tué son épouse Alexia à Gray-la-Ville en octobre 2017 a été entendu par le juge d'instruction à Besançon le vendredi 9 mars. Une première audition avait été programmée le 1er mars mais les fortes chutes de neige avait empêché son transfert dans de bonnes conditions depuis la maison d'arrêt de Dijon où il est en détention provisoire, à l'isolement.

Devant les juges, lors d'un interrogatoire qui a duré une heure et demie, l'homme de 34 ans a maintenu la version des faits qu'il a donné à l'issue de sa garde à vue le 30 janvier. Il a admis avoir tué son épouse, âgée de 29 ans, dans la nuit du 27 au 28 octobre, mais a assuré qu'il ne voulait pas commettre sur elle un geste fatal, essayant seulement de la "maîtriser" lors d'une dispute. Une autopsie pratiquée sur la victime avait mis en évidence des coups et une strangulation à mains nues. Le suspect, qui reste présumé innocent, nie également avoir mis le feu au cadavre de son épouse dont la dépouille calcinée a été retrouvée dans un bois à proximité du domicile du couple.

Voir aussi - Meurtre d'Alexia Daval: sa famille réfute les accusations de violences

Les premiers éléments de l'enquête ont montré que le couple connaissait de nombreuses tensions issues de leur difficulté à avoir un enfant. On ignore cependant si c'est là la cause de la dispute qui a dégénéré.

L'affaire Daval restera particulièrement marquante par l'attitude du suspect, qui a donc reconnu son implication face à des éléments techniques avancés par les enquêteurs, et qui apparaissait en mari éploré devant les caméras, et soutenu par ses beaux-parents. Les parents d'Alexia, la femme qu'il a tuée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Jonathann Daval maintient sa version des faits: il a tué sa femme par accident suite à une dispute.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-