Affaire Alexia/Jonathann Daval: des doutes sur la culpabilité du mari

Affaire Alexia/Jonathann Daval: des doutes sur la culpabilité du mari

Publié le :

Jeudi 07 Juin 2018 - 13:50

Mise à jour :

Jeudi 07 Juin 2018 - 14:07
Jonathann Daval serait-il innocent du meurtre de sa femme Alexia, qu'il a pourtant avoué? L'avocat des parents de la victime a déclaré mercredi ne pas être "certain" de sa culpabilité, mettant en avant des incohérences dans ses déclarations. Il reste cependant persuadé que l'homme, placé dans une unité psychiatrique, a joué un rôle dans ce drame.
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'avocat des parents d'Alexia Daval, retrouvée morte le 30 octobre dernier, a relancé les spéculations autour de l'affaire en mettant en doute, mercredi 6 sur RTL, la culpabilité de son mari Jonathann. Celui-ci a pourtant avoué le meurtre en janvier.

Me Jean-Marc Florand a indiqué ne pas être "certain de la culpabilité" de l'époux, tout en réaffirmant que selon lui il sera "au générique final du film. Mais je ne sais pas à quelle place".

L'avocat semble donc penser que si Jonathann Daval a bien joué un rôle dans la mort de sa femme, l'affaire serait plus complexe qu'il n'y paraît, avec peut-être l'intervention d'un ou plusieurs complices.

Lire aussi: Alexia Daval - son mari Jonathann maintient qu'il "ne voulait pas la tuer"

La thèse privilégiée est celle d'une dispute conjugale survenue dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017. L'homme de 34 ans a avoué avoir étranglé son épouse en tentant de la "maîtriser". Mais il s'était montré moins coopératif concernant la dissimulation du corps, retrouvé en partie calciné dans un bois difficile d'accès à quelques kilomètres du domicile conjugal, en Haute-Saône.

"En l'état, il a procédé à des aveux extrêmement partiels et qui sont très éloignés des réalités objectives du dossier en matière de médecine légale (...) Il a avoué des choses qui ne collent pas avec le dossier. Il manque un certain nombre de certitudes. Il ne donne pas de mobile, il donne des informations très vagues sur les circonstances du décès et il nie totalement la carbonisation du corps", a précisé Jean-Marc Florand qui n'exclut donc pas qu'il y ait "un ou plusieurs complices".

C'est donc de la partie civile que vient le doute, dans une affaire qui a dénoté par l'absence d'hostilité de la famille de la victime.

Voir: Les parents d'Alexia Daval expliquent ne pas ressentir de haine contre Jonathann

Les interrogatoires de Jonathann Daval ont dû être interrompus en mars dernier en raison de son état psychiatrique. Il est d'ailleurs incarcéré dans une unité de soins en santé mentale dans une aile spécifique de la maison d'arrêt de Dijon. Pendant des mois, Jonathann Daval était apparu éploré aux côtés de ses beaux-parents.

Jonathann Daval a avoué le meurtre de sa femme Alexia , des aveux "très éloignés des réalités objectives du dossier" pour l'avocat des parents.


Commentaires

-