Affaire du bisou en Tunisie: le Marseillais libéré de prison

Affaire du bisou en Tunisie: le Marseillais libéré de prison

Publié le :

Lundi 18 Décembre 2017 - 08:00

Mise à jour :

Lundi 18 Décembre 2017 - 08:05
© FETHI BELAID / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Condamné à quatre mois de prison pour "atteinte à la pudeur" et "outrage" après avoir enlacé son amie à Tunis (Tunisie), Nessim Ouadin est sorti de prison samedi. Le jeune homme de 33 ans est finalement resté deux mois et demi derrière les barreaux.

Libre après plusieurs mois d'enfermement. Condamné à quatre mois de prison pour "atteinte à la pudeur" et "outrage" après avoir enlacé son amie en Tunisie dans une voiture, Nessim Ouadin n'est désormais plus derrière les barreaux. Alors qu'il devait y rester jusqu'au 29 janvier prochain, ce Marseillais de 33 ans a été libéré samedi 16 après avoir passé deux mois et demi en prison.

Une très bonne nouvelle pour sa mère qui s'apprêtait à passer les fêtes en Tunisie pour être au plus près de son fils. "Je n'arrive pas y croire, je vais dans la chambre regarder de temps en temps s'il respire (...) je n'ai jamais eu une belle surprise comme ça. Sa naissance, je l'attendais, mais celle-là je ne l'attendais pas", a-t-elle confié au micro de France Info remerciant au passage les Tunisiens qui ont été nombreux à se mobiliser pour soutenir son enfant.

"Les Tunisiens m'ont beaucoup aidée" grâce aux "manifestations, tables rondes et aux télés qui disaient qu'il n'y avait rien dans le dossier", a-t-elle ajouté assurant que son fils avait bien été traité en cellule.

A lire aussi - Tunisie: un couple condamné en appel pour une embrassade dans une voiture

 Les faits s'étaient déroulés en septembre dernier. La police avait arrêté Nessim et son amie à Tunis dans leur voiture au motif qu'ils étaient enlacés. Les forces de l'ordre avaient immédiatement évoqué un acte sexuel. Mais les deux amis, qui sortaient d'une soirée, ont toujours nié les faits. Ils ont toujours affirmé qu'ils ne faisaient que discuter.

Lors de l'audience, elle avait assuré que son ami l'avait simplement prise dans ses bras lorsque des policiers en civil ont mené un contrôle et l'ont sorti de la voiture sans ménagement.

Nessim Ouadin a été libéré samedi après avoir passé plusieurs mois en prison pour avoir enlacé son amie dans une voiture.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-