Affaire Estelle Mouzin: Nordahl L. était à l'étranger avec son régiment lors de la disparition

132e bataillon cynophile

Affaire Estelle Mouzin: Nordahl L. était à l'étranger avec son régiment lors de la disparition

Publié le :

Vendredi 29 Décembre 2017 - 16:09

Mise à jour :

Vendredi 29 Décembre 2017 - 16:17
L'hypothèse d'une implication de Nordahl Lelandais dans la disparition en 2003 d'Estelle Mouzin, a été "vérifiée et la porte a été refermée". L'ancien militaire se trouvait à l'étranger au moment des faits.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nordahl Lelandais, mis en examen dans le cadre des affaires Maelys et Noyer, a été mis hors de cause pour la disparation de la petite Estelle Mouzin en 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne). A l'époque des faits, il était militaire au sein du 132e bataillon cynophile de l'armée de Terre, basé à Suippes soit à quelque 150 kilomètres de là.

Seulement voilà, le jour de la disparition de la jeune fille, le 9 janvier, le militaire se trouvait à l'étranger avec son régiment. "Des éléments en ce sens ont été fournis par l'armée aux enquêteurs. La piste de l'implication de Nordahl Lelandais dans la disparition d'Estelle Mouzin est donc +refermée+", a souligné franceinfo qui révèle l'information. De son côté, BFMTV fait état d'une mission en outre-mer selon une source proche de l'enquête.

Voir aussi - Disparition d'Estelle Mouzin: une audition de Nordahl L. demandée par l'avocat du père 

L'avocat du père d'Estelle Mouzin, une fillette de 9 ans disparue depuis bientôt quinze ans en Seine-et-Marne, avait demandé dès septembre au juge chargé du dossier de sa disparition de se mettre en relation avec les enquêteurs de l'affaire Maëlys, disparue dans la nuit du 26 au 27 août lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère.

Les enquêteurs se demandent également si l'ancien maitre-chien ne sera pas impliqué dans la disparition de trois autres personnes: Jean-Christophe Morin, disparu en 2011 en marge du festival de musique électro Elements qui se déroulait au Fort de Tamié, près d'Albertville (et à une cinquantaine de kilomètres de Chambéry). Mais aussi Ahmed Hamado, introuvable depuis une soirée arrosée à Chambéry en 2012. Et enfin Adrien Mourialmé, jeune cuisinier belge de 24 ans, qui s'est ainsi volatilisé début du mois juillet dans la région du lac d’Annecy.

Nordahl L. se trouvait à l'étranger au moment de la disparition d'Estelle Mouzin.

Commentaires

-