Affaire Grégory: un drone de Netflix abattu par l'occupant de la maison Villemin

Affaire Grégory: un drone de Netflix abattu par l'occupant de la maison Villemin

Publié le :

Mercredi 25 Juillet 2018 - 15:55

Mise à jour :

Mercredi 25 Juillet 2018 - 16:09
Mardi, un drone survolant la maison où a été enlevé le petit Grégory Villemin en 1984 a été abattu d'un coup de carabine par l'actuel occupant des lieux. L'appareil filmait pour un futur documentaire produit par Netflix.
©AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'affaire Gregory vient de faire une nouvelle victime: un drone. Le lien entre les deux? L'appareil était chargé de faire des prises de vue dans le cadre de la série sur la plus mystérieuse et passionnelle affaire criminelle française, produit par Netflix.

Mardi 24, le petit appareil volant passait au-dessus de la maison de Lépanges-sur-Vologne dans les Vosges où la famille Villemin habitait à l'époque. C'est donc devant cette maison que le petit garçon avait été enlevé en 1984 avant d'être jeté ensuite dans les eaux de la rivière après avoir eu les membres liés par des cordelettes.

Le 18 avril, la plateforme de vidéos à la demande, qui produit aussi ses propres contenus, a lancé la production d'une série dédiée à l'affaire, sous la forme de plusieurs documentaires. C'est dans ce cadre que l'appareil prenait des images vues du ciel pour montrer les lieux tels qu'ils sont actuellement.

Or, cette pratique n'a visiblement pas plu au nouvel occupant qui, entendant le drone survoler sa maison (qui n'est plus habité par la famille Villemin qui a quitté la région) est sorti de chez lui armé d'une carabine de type 22 long rifle. Il a ouvert le feu sur l'appareil et l'a abattu.

Voir aussi: L'affaire Grégory, une histoire sans fin ?

L'équipe de production avait les autorisations nécessaires pour filmer, une enquête a donc été ouverte par la brigade des transports aériens de Strasbourg.

Trente-huit ans après les faits, même si la piste d'une vengeance familiale semble privilégiée par les enquêteurs, avec toute la prudence nécessaire cependant, nul ne sait qui a tué le petit Grégory.

Lire aussi: 

Affaire Grégory: la défense de Muriel Bolle se pourvoit en cassation

Affaire Grégory: nouveau coup de théâtre avec l'annulation des mises en examen

Le petit Grégory a été enlevé devant la maison en 1984 et jeté dans la Vologne.


Commentaires

-