Affaire Jeremstar: le jeune Annoir, victime présumée de Pascal Cardonna, s'exprime

Affaire Jeremstar: le jeune Annoir, victime présumée de Pascal Cardonna, s'exprime

Publié le :

Jeudi 25 Janvier 2018 - 12:23

Mise à jour :

Jeudi 25 Janvier 2018 - 12:30
Annoir Sinnaour, un jeune homme de 18 ans qui accuse Pascal Cardonna de viol sur mineur s'est exprimé ce jeudi. Dans un communiqué il est revenu sur sa plainte contre l'ancien ami de Jeremstar et a dévoilé les détails de sa déposition.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nouveau rebondissement dans l'affaire Jeremstar. Annoir Sinnaour, qui a le premier déposé plainte contre Pascal Cardonna pour viol sur mineur, a tenu à s'exprimer par voie de communiqué ce jeudi 25.

Pas plus tard que lundi 22 le jeune homme de 18 ans a porté plainte contre l'ancien ami de Jeremstar. L'acte a aussitôt fait réagir le cadre de Radio France, surnommé Babybel, ou plutôt son avocat.

A voir aussi: Jeremstar - le jeune Aqababe est menacé de mort, il n'en "peut plus"

Son défenseur expliquait donc à Libération le lendemain que samedi 20 Annoir Sinnaour s'était "introduit, en voiture, avec trois malabars sur le parking de la résidence de (son) client" après lui avoir envoyé un mail. Il indiquait ainsi songer à porter plainte contre le jeune homme pour mise en danger de la vie d'autrui, tentative d’intrusion, et "peut-être même tentative de meurtre".

L'accusation n'a pas vraiment plu au jeune homme et celui-ci s'est empressé d'y répondre par voie de communiqué.

"Leurs insultes, intimidations et menaces n'y changeront rien. Je dois cependant vous confier, avec douleur, que je me demande si leur indignité à une limite. M'accuser de tentative de meurtre... Y avait-il une stratégie plus grossière? (...) Naturellement, je m'indigne devant ces accusations qui les disqualifient. Immédiatement, je nie catégoriquement et formellement cette accusation fantasmatique qui ne tiendra pas une seconde devant la réalité des faits. J'entends faire valoir mes droit. J'entends être reconnu comme victime", était-il écrit dans la lettre diffusée par le site Pure People.

Le jeune homme a aussi dévoilé le détail de sa déposition, dans un souci de "transparence". Il a donc accusé Pascal Cardonna de lui avoir imposé "de nombreux attouchements sexuels" ainsi que de l'avoir incité "de manière répétée et insistante à prendre part à une activité sexuelle avec lui".

Il a confié que Babybel lui promettait "de l'aider dans sa vie, y compris moyennant rémunération, matériellement voire médiatiquement". Enfin, il a aussi décrit un viol que lui aurait fait subir l'homme âgé d'une cinquantaine d'année.

"Le matin du 17 février 2016 le mineur Annoir (…) s'est réveillé alors qu'il était dans le lit de monsieur (…) Cardonna et que celui-ci lui faisait une fellation. Annoir (…) en reprenant conscience, s'est vivement défendu et a quitté l'appartement. Annoir (…) n'avait plus de souvenir de la fin de soirée et soupçonne monsieur (…) Cardonna de l'avoir drogué au GHB ou autre drogue".

Pour rappel Pascal Cardonna, jusqu'ici ami très proche du blogueur Jeremstar, a été accusé d'abus sur des mineurs par un autre blogueur sur Twitter. Ce dénommé Aqababe accusait dans le même temps Jeremstar d'être complice de ces actes en plus de diffuser une vidéo intime de lui.

A lire aussi: Affaire Jeremstar - le blogueur se dit "innocent" et de désolidarise de Pascal Cardonna

Ses accusations ont poussé le jeune Annoir à porter plainte. Une seconde victime présumée a aussi saisi la justice selon Libération. Elle accuse le quinquagénaire d'avoir eu une relation sexuelle tarifée avec elle alors qu'elle n'avait que 14 ans.

Jeremstar a plusieurs fois clamé son innocence et a expliqué "peut-être n'ai-je pas été assez clair sur ce point, mais je me désolidarise totalement de Pascal Cardonna" mardi 23.

De son côté, Pascal Cardonna a lui aussi assuré à plusieurs reprises que les propos de ses accusateurs étaient infondés.

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

Le jeune Annoir Sinnaour, accusateur de Pascal Cardonna, a publié un communiqué.

Commentaires

-