Affaire Maëlys - Alain Jakubowicz sur RTL: que va dire l'avocat de Nordahl Lelandais?

Affaire Maëlys - Alain Jakubowicz sur RTL: que va dire l'avocat de Nordahl Lelandais?

Publié le :

Mardi 23 Janvier 2018 - 19:37

Mise à jour :

Mardi 23 Janvier 2018 - 19:38
© ROMAIN LAFABREGUE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais, va s'exprimer mercredi matin à l'antenne de RTL. Il reviendra sur la défense de son client au lendemain du rejet par la justice de sa demande de remise en liberté.

Sa dernière –et seule– intervention depuis le début de l'affaire Maëlys avait détaillé les lignes de défense de son client Nordahl Lelandais (en plus de pousser un "coup de gueule" contre BFMTV). Alain Jakubowicz, l'avocat du principal suspect dans la disparition de la fillette s'exprimera en direct mercredi 24, dans RTL Matin. Il sera à l'antenne à 8h15.

D'après un communiqué publié par la station de radio, il "reviendra notamment au micro d'Yves Calvi sur la demande de remise en liberté de son client".

Ce mardi 23, la justice vient d'annoncer qu'elle rejetait la demande de liberté déposée par Nordahl Lelandais. L'ancien militaire de 34 ans qui dément toute implication dans la disparition de l'enfant a demandé la fin de sa détention provisoire (débutée le 3 septembre après sa mise en examen). Or, d'un point de vue purement pratique, non seulement cette demande avait très peu de chances d'aboutir, mais elle n'aurait pas mis fin à la détention du suspect. Nordahl Lelandais est en effet mis aussi en examen pour la mort du caporal Arthur Noyer. Si la justice avait donné suite à sa demande dans l'enquête sur la disparition de Maëlys, le trentenaire serait resté derrière les barreaux.

Lire aussi: Disparition de Maëlys: 5 mois ont passé, Nordahl Lelandais toujours au centre des suspicions

Pourquoi alors avoir déposé cette demande de libération pour Maëlys, qui ne fait d'ailleurs que déchaîner la colère contre le principal suspect, en témoigne les nombreux messages sur les réseaux sociaux appelant à une vengeance populaire dont le but serait de "le faire parler"? La raison est à chercher du côté de la cohérence voulue de la stratégie de défense. En effet, si Nordahl Lelandais s'estime accusé à tort, c'est tout naturellement que son avocat devait réclamer sa remise en liberté, qu'importe si elle ne doit pas déboucher sur une sortie effective de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère). Alain Jakubowicz le rappellera d'ailleurs sans doute au micro de RTL.

C'est dans un esprit proche qu'Alain Jakubowicz avait déjà déposé une procédure en annulation pour les premières auditions du suspect devant les gendarmes entachées d'irrégularités (elles n'avaient pas été filmées du fait d'un problème technique, qui n'a pas été signalé dans la déposition finale). La requête avait été acceptée le 30 novembre, une (petite victoire) pour le suspect le jour de son audition devant trois juges d'instruction qui allaient dévoiler les éléments à charge.

Restera à savoir si, à l'antenne de RTL, Alain Jakubowicz dévoilera de nouveaux éléments sur la défense, qui se base pour l'instant sur quelques rares témoignages (fragiles cependant) de participants au mariage assurant que la petite Maëlys était encore présente dans la salle quand Nordahl Lelandais s'est absenté de la fête à 2h46, dans la nuit du 26 au 27 août.

Alain Jakubowicz va s'exprimer mercredi matin sur RTL.


Commentaires

-