Maëlys: la mère conteste la version de l'avocat de Nordahl Lelandais

Maëlys: la mère conteste la version de l'avocat de Nordahl Lelandais

Publié le :

Jeudi 18 Janvier 2018 - 14:37

Mise à jour :

Jeudi 18 Janvier 2018 - 14:58
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Maëlys aurait été identifiée par ses parents dans la voiture du suspect Nordahl Lelandais. Un détail bien précis aurait attiré l'attention de sa mère, Jennifer Cleyet-Marrel. La version de l'avocat de Nordahl Lelandais, Me Alain Jakubowicz, est mise à mal.

La mère de la petite Maëlys, disparue au Pont-de-Beauvoisin dans la nuit du 26 au 27 août, Jennifer Cleyet-Marrel est formelle. C'est bien sa fille qu'elle a vue sur les images de la vidéosurveillance du centre de commune qui a capté le passage d'une Audi A. Le véhicule appartiendrait à Nordahl Lelandais, le principal suspect de l'enquête sur la disparition de la fillette.

La mère de famille a affirmé avoir reconnu sur les images présentées par les enquêteurs une bretelle caractéristique de la robe que portait Maëlys lors du mariage comme l'explique Le Parisien. "Une bretelle large entourant un col rond", précise le journal.

Lire aussi: La mère de Maëlys dénonce une justice "incapable de faire parler" Nordahl Lelandais

Une affirmation qui contredit la version avancée par l'avocat du suspect, Me Alain Jakubowicz. En décembre dernier sur BFMTV, le conseil de Lelandais a admis que la voiture filmée (dont la plaque d'immatriculation est cependant invisible) pourrait être celle de son client. Toutefois il a nié que ce dernier était en compagnie d'une petite fille. "Je vous le concède, ça pourrait être son véhicule. En revanche, venir dire qu'il s'agit d'une petite silhouette d'une enfant c'est contraire à la réalité objective", a-t-il asséné. L'avocat a expliqué que sur la photo (qui n'a pas été diffusée dans les médias, seule des illustrations ont été publiées) le décolleté de la personne sur le siège passager n'est pas celui de Maëlys. La fillette portait en effet une robe blanche sans manche dont le col était au ras du cou. Or c'est un décolleté relativement plongeant, finissant à la naissance des seins qui serait sur le cliché.

Sauf que voilà, cette femme qui aurait peut-être accompagné Nordahl Lelandais, lorsque celui-ci a quitté la salle du Pont-de-Beauvoisin où se déroulait le mariage, n'a jamais été retrouvée. Et ce alors qu'elle pourrait constituer un alibi considérable pour l'ancien militaire. Par ailleurs, ce dernier affirme par ailleurs qu'il ne s'agit pas de son véhicule qui a été filmé par les caméras de vidéosurveillance.

En détention provisoire depuis le 3 septembre, soit une semaine après la nuit de la disparition, Nordahl Lelandais nie toujours son implication. Ni les interrogatoires ni l'accumulation d'éléments pour le moins troublants n'ont fait fléchir le trentenaire, faisant piétiner l'enquête sur la disparition de Maëlys. Il est par ailleurs également suspect dans l'affaire du meurtre d'Arthur Noyer. 

La version de l'avocat de Nordahl Lelandais, Me Alain Jakubowicz, est mise à mal, par le témoignage de la mère de Maëlys.


Commentaires

-