Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais affirme avoir agi seul

Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais affirme avoir agi seul

Publié le :

Vendredi 16 Mars 2018 - 11:40

Mise à jour :

Vendredi 16 Mars 2018 - 11:49
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nordahl Lelandais n'aurait pas bénéficié de complicité dans l'affaire Maëlys de son propre aveu. Il en a fait la confidence à sa sœur lors d'un parloir à la prison de Saint-Quentin-Fallavier.

C'est une piste qui a été un temps explorée par les enquêteurs en charge des investigations sur l'affaire de la petite Maëlys: celle d'un éventuel complice de Nordahl Lelandais, principal suspect dans l'enlèvement et le meurtre de la fillette. Les gendarmes s'étaient penchés sur cette complicité théorique et l'existence d'un commanditaire fin septembre dernier et depuis la piste avait été refermée.

Nordahl Lelandais, s'il a reconnu mi-février avoir donné la mort à l'enfant, n'a pas expliqué les circonstances du drame. A l'occasion d'un parloir avec sa sœur Alexandra, Nordahl Lelandais a assuré avoir agi seul. C'est cette dernière qui a dévoilé cette information à l'occasion d'un entretien exclusif accordé à France-Soir.

Voir également - EXCLUSIF Le jour où Nordahl Lelandais avoue avoir tué Maëlys à sa sœur (2/3)

Frère et soeur se sont en effet parlé à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, où Nordahl Lelandais est détenu. Cet entretien a eu lieu peu de temps après les aveux du suspect, le 14 février dernier. A la question de sa soeur "étais-tu seul?", le détenu a répondu un "oui" lapidaire.

Voir également: EXCLUSIF Affaire Maëlys: la sœur de Nordahl Lelandais se confie à France-Soir (1/3)

Les restes de la petite, retrouvés en février dernier, sont toujours en cours d'analyse. Selon les premières constatations, une fracture à la mâchoire a été révélée. Les sous-vêtements de la petite fille, une brassière et une culotte retrouvés en boule à côté de ses ossements, sont également en cours d'analyse. Cette dernière pourrait s'avérer longue et difficile, car les vêtements ont passé des mois dans la boue et la neige durant une bonne partie de l'hiver à l'endroit où le suspect a mené les enquêteurs après avoir avoué qu'il avait tué la fillette "par accident".

Lundi 19, Nordahl Lelandais sera auditionné par les magistrats instructeurs grenoblois chargés de l'enquête.

A l'occasion d'un parloir avec sa sœur Alexandra que Nordahl Lelandais a assuré avoir agi seul.


Commentaires

-