Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais coopère, des fouilles en cours à Saint-Franc en Savoie

Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais coopère, des fouilles en cours à Saint-Franc en Savoie

Publié le :

Mercredi 14 Février 2018 - 14:45

Mise à jour :

Mercredi 14 Février 2018 - 14:53
Ce mercredi matin, Nordahl Lelandais a rencontré les juges d'instruction et, selon des sources proches de l'enquête, aurait fait des déclarations aux magistrats. Des fouilles sont en cours dans la commune de Saint-Franc, non loin de Pont-de-Beauvoisin là où l'enfant a disparu.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Cette journée du mercredi 14 pourrait être décisive dans l'avancée de l'enquête sur la disparition de Maëlys. Plusieurs détails de cette nouvelle journée d'audition laissent penser que Nordahl Lelandais, le principal suspect, serait en train de faire des révélations aux juges d'instruction.

Ce mercredi matin, l'ancien militaire de 34 ans avait été extrait de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, et conduit à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin, la commune où Maëlys de Araujo a disparu un soir d'été en marge d'une fête de mariage.

Or, selon une information du Dauphiné Libéré, Nordahl Lelandais serait en train de donner des indications aux enquêteurs. On ignore pour l'instant la nature des déclarations faites par le suspect, mais il pourrait s'agir du lieu où se trouverait la dépouille de l'enfant. Une opération est d'ailleurs en cours sur la commune de Saint-Franc, un petit village non loin de Domessin, où réside le suspect. Une information qui n'est pas encore confirmée. Le procureur de la République a cependant annoncé qu'une conférence de presse se tiendrait dans l'après-midi.

Lire aussi: Disparition de Maëlys - "de nouveaux éléments", nouvelle audition de Nordahl Lelandais

Autre élément laissant penser à un dénouement imminent, selon une source proche du dossier, ce serait Nordahl Lelandais qui, par la voix de son avocat Alain Jakubowicz, aurait sollicité son audition devant les juges d'instruction. Le suspect souhaitait que "Maëlys soit retrouvée".

La fillette a disparu dans la nuit du 26 au 27 août de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin, lors d'une fête à laquelle assistait Nordahl Lelandais. L'homme avait jusque-là toujours nié son implication dans cette affaire devant les juges. Hormis une trace ADN montrant que la fillette était bien, à un moment de la soirée, montée dans sa voiture, la défense se rattachait à un manque de preuves irréfutables et à des incohérences dans certains témoignages.

Des fouilles sont en cours à Saint-Franc, en Savoie, suite à de nouvelles déclarations de Nordahl Lelandais, principal suspect dans l'affaire Maëlys.


Commentaires

-