Affaire Nordahl Lelandais: ex-militaire d'une dangerosité "extrême" et responsable de ses actes selon les psychiatres

Affaire Nordahl Lelandais: ex-militaire d'une dangerosité "extrême" et responsable de ses actes selon les psychiatres

Publié le :

Lundi 04 Juin 2018 - 17:15

Mise à jour :

Lundi 04 Juin 2018 - 17:25
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Nordahl Lelandais a été entendu à plusieurs reprises par des experts psychiatriques. L'ex-militaire se décrit comme "spectateur" de ses crimes et évoque une "personne méchante" en lui. Mais selon ce rapport dévoilé par RTL, il est responsable de ses actes devant la justice et d'une "dangerosité criminologique extrême".

"J'ai tué Maëlys, cette pauvre enfant qui n'avait rien demandé. C'était comme dans un jeu vidéo. Ça peut pas être un mec normal qui a fait un truc pareil. Moi j'adore les enfants et les animaux". Nordahl Lelandais a expliqué aux psychiatres qui l'ont examiné qu'il se sentait comme "spectateur" des crimes qu'il a reconnus, tout en assurant avoir donné la mort involontairement.

Le contenu de ces séances, dévoilé par RTL, permet d'en apprendre un peu plus sur la défense de l'ancien militaire, mais pas de le dédouaner, selon les experts.

L'homme, consommateur de cocaïne, dit avoir été dans un état d'ébriété avancé mais habituel dans la nuit du 26 au 27 août 2017, lorsqu'il a emmené la petite fille dans sa voiture. "Tout d'un coup, je suis sorti de mon corps. J'étais comme spectateur. Comme si j'étais à côté de la voiture, comme un fantôme qui vole à côté d'elle", raconte-t-il en évoquant le coup mortel infligé à Maëlys.

Voir: Affaire Maëlys - Nordahl Lelandais n'a pas violé la petite fille

"C'est comme si Arthur Noyer était revenu quand j'ai tapé Maëlys", a-t-il aussi déclaré. Car Nordahl Lelandais a également avoué avoir frappé à mort le caporal Noyer en avril 2017. S'il assure n'avoir fait que rendre des coups, il dit également que "comme pour Maëlys, ce n'était pas moi".

Nordahl Lelandais est-il "fou", et par conséquent irresponsable de ses actes devant la justice? L'homme reconnaît qu'il y a une "deuxième personne méchante" en lui et qu'il a "entendu des voix", tout en déclarant:" je ne veux pas en parler. Je ne veux pas qu'on dise que je suis fou".

Aller plus loin: Affaires Maëlys/Noyer - un procès unique pour Nordahl Lelandais?

Ce rapport d'experts est encore sujet à contradictions et sera surement remis en cause par la défense d'ici un procès. Mais ses conclusions sont claires: "Nordahl Lelandais ne présente aucune psychose", rapporte RTL. Mais surtout, les experts n'ont établi "aucun trouble psychique au moment des faits, pas d'abolition ou même d'altération du discernement". Non seulement Nordahl Lelandais serait donc pénalement responsable, mais son état psychique ne serait même pas une circonstance atténuante. Les experts relèvent également que "sa dangerosité criminologique est extrême".

Nordahl Lelandais ne serait pas "fou" selon le rapport des experts psychiatres.


Commentaires

-