Affaire Noyer - Nordahl Lelandais: ses aveux

Affaire Noyer - Nordahl Lelandais: ses aveux

Publié le :

Vendredi 09 Mars 2018 - 09:27

Mise à jour :

Vendredi 09 Mars 2018 - 11:26
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'information est connue seulement depuis ce vendredi: lors d'une audition devant les juges d'instruction le 5 février, Nordahl Lelandais a admis avoir pris en stop le caporal Arthur Noyer, confirmant ainsi le bornage des téléphones. Il n'avoue pas par contre une quelconque implication et assure l'avoir déposé.

Il a avoué. Selon une information relayée par Le Dauphiné libéré, Nordahl Lelandais mis en examen dans la disparition et la mort du caporal Arthur Noyer a reconnu avoir pris dans sa voiture le militaire qui a disparu une nuit d'avril à la sortie d'une boîte de nuit de Chambéry.

C'est lors de son audition du 5 février 2018 devant les juges d'instruction que l'ex-militaire de 35 ans a admis avoir croisé la route de celui dont on retrouvera un morceau de crâne en septembre 2017 à Montmélian (Savoie), avant de découvrir les restes du cadavre en janvier 2018.

En l'état actuel de l'enquête, Nordahl Lelandais nie toujours être impliqué dans la mort du caporal. Il admet par contre l'avoir pris en stop au niveau du Carré Curial, un quartier au cœur de la préfecture de la Savoie. Il explique que l'homme était alcoolisé et qu'il l'a déposé quelques kilomètres plus loin, là où le jeune caporal lui a demandé d'être ramené.

Lire aussi - Meurtre d'Arthur Noyer: les parents du militaire demandent à Nordahl Lelandais de parler

Le 20 décembre 2017, Nordahl Lelandais avait été mis en examen pour l'assassinat du caporal après la découverte d'éléments troublants, au premier rang duquel le bornage des téléphones du suspect avec celui d'Arthur Noyer. Et la vitesse de déplacement révélait que si Arthur Noyer était dans un premier temps sorti à pied d'une boîte de nuit, en faisant du stop, il était ensuite monté dans un véhicule.

Nordahl Lelandais bornait aux mêmes lieux avant d'éteindre ses deux mobiles à 3h31 et 3h41 et de les rallumer à 7h53, à Domessin, la commune où il réside.

Le Dauphiné libéré assure également que les enquêteurs auraient de nouveaux éléments à présenter au suspect. Nordahl Lelandais pourrait donc être rapidement convoqué devant les juges d'instruction.

Arthur Noyer est bien monté dans la voiture de Nordahl Lelandais.

Commentaires

-