Affaire Weinstein: la version de la principale victime présumée affaiblie

Affaire Weinstein: la version de la principale victime présumée affaiblie

Publié le :

Samedi 04 Août 2018 - 11:43

Mise à jour :

Samedi 04 Août 2018 - 11:50
Selon les avocats d'Harvey Weinstein, la femme qui l'accuse de viol entretenait une "relation consensuelle et intime" avec l'ancien producteur. Ils ont produit vendredi une correspondance privée entre les deux parties.
© EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Correspondance à l'appui les avocats d'Harvey Weinstein ont fait savoir vendredi 3 que la principale victime de l'affaire aurait entretenu une relation amoureuse suivie avec l'ancien producteur hollywoodien désormais déchu. Cette femme est la seule parmi les trois victimes présumées figurant dans l’acte d’accusation qui aurait été victime de viol, les deux autres ayant fait état d’agressions sexuelles.

Cette relation aurait commencé en 2013 et se serait prolongée jusqu'en 2017 selon les avocats d'Harvey Weinstein. "J'espère pouvoir te croiser aujourd'hui", avait écrit la vicime présumée dans cette correspondance. Pour les avocats du producteur, la femme "semble reconnaître la nature consensuelle et intime de sa relation avec monsieur Weinstein". "Je t’aime, toujours. Mais je déteste avoir l’impression d’être un plan cul", écrivait-elle encore dans un email daté du 8 février 2017. La défense souligne que le ton employé par la victime présumée, dont le nom n’a pas été révélé publiquement, est "clairement chaleureux".

Voir - Un rôle contre du sexe: les confidences d'Harvey Weinstein dans un magazine

Pour les avocats d’Harvey Weinstein, cette expression montre que la victime présumée "semble reconnaître la nature consensuelle et intime de sa relation avec M. Weinstein". Pour tenter d’affaiblir encore davantage l’acte d’accusation, la défense rappelle que les deux autres faits imputés à l’ex-magnat d’Hollywood remontent à 12 et 14 ans. Elle a également des messages montrant que la victime présumée a sollicité Harvey Weinstein pour l'aider à décrocher un emploi ou devenir membre d'un club privé.

Harvey Weinstein a été interpellé fin mai à New York, huit mois après la publication des premières accusations de harcèlement sexuel, d'agressions sexuelles et de viol le visant. Il a été inculpé de viol, d'"acte sexuel forcé" et de fellation forcée.

Le producteur américain a reconnu plusieurs relations avec des femmes qui se présentent comme victimes, notamment la principale victime présumée du dossier pénal, mais a toujours soutenu que ces rapports étaient consentis. Depuis que le scandale sur les abus sexuels présumés du producteur a éclaté en octobre, près d'une centaine de femmes --dont des stars comme Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou Salma Hayek-- ont affirmé avoir été victimes de l'ancien géant de Hollywood.

Lire:

Agression sexuelle sur une 3e femme: Harvey Weinstein plaide non coupable

Harvey Weinstein plaide non coupable à New York

Harvey Weinstein plaide non coupable, la bataille judiciaire commence

Selon les avocats d'Harvey Weinstein, la femme qui l'accuse de viol entretenait une "relation consensuelle et intime".


Commentaires

-