Agen: il blesse son enseignante en lui jetant une chaise en pleine face

Agen: il blesse son enseignante en lui jetant une chaise en pleine face

Publié le :

Vendredi 10 Mars 2017 - 13:31

Mise à jour :

Vendredi 10 Mars 2017 - 13:31
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un garçon de 15 ans a été placé en garde à vue pour avoir jeté jeudi matin, lors d'un cours de musique, une chaise sur le visage de son enseignante. Celle-ci a été sérieusement blessée.

Un élève âgé de 15 ans seulement a été placé en garde à vue à Agen. Il lui est reproché d'avoir soudainement et brutalement agressé une enseignante en classe de musique, devant les autres élèves, dans le collège où il est scolarisé.

Les faits se déroulent jeudi 9 au matin. L'adolescent, en classe de troisième au collège Paul Dangela, est en cours de musique avec cette professeure de 55 ans, avec qui le courant passe particulièrement mal. La mère de l'élève avait déjà signalé à la direction de l'établissement le malaise entre la professeure et son élève, sans que l'on connaisse les raisons des tensions préalables.

La prof faisant une remarque visiblement mal prise par le garçon, ce dernier se lève et menace l'enseignante de lui jeter une chaise dans la figure. Cette dernière ne se laisse pas démonter par cette première agression verbale et met au défi l'adolescent de le faire. Celui-ci, sans doute sans réflechir aux conséquences de ses actes, se saisit alors d'une chaise qu'il projette droit sur son enseignante.

On devine la violence avec laquelle la chaise a été jetée aux blessures subies par la professeure. Cette dernière a eu une dent cassée et plusieurs contusions au visage. Elle a dû passer 24 heures à l'hôpital.

L'adolescent a été arrêté dans l'enceinte de son collège et placé en garde à vue. Le parquet a d'ailleurs prolongé sa rétention ce vendredi matin. Selon les premiers éléments de l'enquête, le jeune garçon n'était pas connu des services de police et n'avait jamais fait parler de lui pour des faits de violences. Il avait cependant perdu récemment son père mort d'un cancer, une épreuve qui l'avait "fragilisé" selon une source policière.

La tension est montée en classe avant que l'élève commette l'agression.


Commentaires

-