Agression d'un policier à Aulnay-sous-Bois: une vidéo mettrait en cause le fonctionnaire de la BAC

Agression d'un policier à Aulnay-sous-Bois: une vidéo mettrait en cause le fonctionnaire de la BAC

Publié le :

Jeudi 04 Janvier 2018 - 08:35

Mise à jour :

Jeudi 04 Janvier 2018 - 08:41
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Cinq jeunes, dont un mineur, seront jugés ce jeudi à Bobigny, après l'agression lundi d'un policier qui interpellait le conducteur d'un scooter suspect à Aulnay-sous-Bois. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre le fonctionnaire frappé un jeune au sol.

Le policier violenté par un groupe de jeunes lundi 1er à Aulnay-sous-Bois s'est-il rendu coupable de violence policière? C'est en tout cas ce que montrerait une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux où l'on peut voir un homme armé frapper à coups de poings un autre individu au sol.

Les faits se sont déroulés vers 18h dans une cité sensible de cette ville de Seine-Saint-Denis. Selon le rapport de police consulté par Le Parisien des hommes de la brigade anticriminalité (BAC) avaient repéré un jeune garçon âgé de 14 ans à scooter, soupçonné de participer à un trafic de stupéfiants. Lords du contrôle, ce dernier aurait pris la fuite et aurait été rattrapé par un policier.

Une version contredite par un témoin de la scène qui assure que la voiture de fonctionnaires a volontairement percuté le deux-roues.

Des jeunes, arrivés en renfort, ont alors frappé à coups de pied le policier de la BAC qui avait intercepté le fuyard. "Le fonctionnaire est projeté au sol et un type balaise lui saute sur la tête. Pour disperser le rassemblement, un policier tire un coup de feu en l’air", a fait savoir une source proche de l'enquête. Le fonctionnaire, qui souffre de contusions à la tête et d'une entorse au poignet, s'est vu prescrire huit jours d'incapacité totale de travail (ITT).

Lire aussi - Aulnay-sous-Bois: un policier roué de coups, son collègue tire en l'air

Sur les images de la vidéo, on peut voir un homme en sweat gris, présenté comme un homme de la BAC, maintenir violemment au sol un jeune homme. "Le policier le roue de coups avec le poing gauche. Soudain il tend le bras droit, au bout duquel on distingue une arme de poing. Il la pointe vers une cible hors champ. Le film s’arrête là", raconte Le Parisien qui explique d'une source policière a confirmé l'authenticité des images.

Cinq jeunes dont un mineur, seront jugés ce jeudi 4 à Bobigny dans le cadre de cette affaire.  Trois d'entre eux comparaîtront pour "violences en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Sur les images on peut voir un homme armé frapper à coups de poings un autre individu au sol.


Commentaires

-