Agression sauvage de Marin à Lyon: l'étudiant reçoit 150.000 euros d'indemnités provisoires

Agression sauvage de Marin à Lyon: l'étudiant reçoit 150.000 euros d'indemnités provisoires

Publié le :

Jeudi 03 Août 2017 - 18:37

Mise à jour :

Jeudi 03 Août 2017 - 18:46
©Michael Coghlan/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La justice a accordé 150.000 euros d’indemnités provisoire au jeune Marin, violemment agressé à Lyon en novembre dernier. Le jeune homme s'était interposé alors qu'un couple d'amoureux était importuné par un groupe d'individus, au prétexte qu'ils s'embrassaient dans la rue.

Pour avoir défendu un couple qui s'embrassait à Lyon en novembre 2016, il avait été laissé pour mort par ses agresseurs. Marin, 321 ans, a reçu mercredi 2, par le juge des référés une indemnisation provisoire de 150.000 euros.

Une décision qui a satisfait l'avocat du jeune homme cité par France 3, Me Dominique Arcadio, car elle "entre dans une logique d'indemnisation". Le conseil a rajouté que la victime pouvait espérer percevoir "plusieurs millions d'euros d'indemnités".

Les faits s'étaient déroulés devant la gare de Lyon Part-Dieu. Marin s'était interposé alors qu'un couple d'amoureux était importuné par un groupe d'individus, au prétexte qu'ils s'embrassaient dans la rue. Blessé à la tête par un coup de béquille, Marin avait en effet dû être opéré du cerveau et plongé dans le coma. Un coma dont il était sorti malgré des pronostics médicaux pessimistes. Mais c'est désormais une longue rééducation que vit le jeune homme suites aux lésions cérébrales. En raison du gonflement de son cerveau, les chirurgiens ont dû lui retirer une partie du crâne, et le jeune homme doit donc porter un casque de protection.

Ses parents ont créé l'association La Tête haute afin notamment d'améliorer son quotidien, de financer l’aménagement de son lieu de vie et ses moyens de locomotion, et de lui apporter une aide financière, médicale et matérielle.

Actuellement, le jeune homme est toujours hospitalisé en Suisse. Une expertise devra prochainement être menée pour déterminer son état de santé générale qui sera capitale pour le calcul de l'indemnité de Marin. 

Marin est toujours hospitalisé en Suisse.


Commentaires

-