Aisne: un chirurgien poursuivi par près de 40 patients

Aisne: un chirurgien poursuivi par près de 40 patients

Publié le :

Mercredi 01 Août 2018 - 12:20

Mise à jour :

Mercredi 01 Août 2018 - 12:27
Un ex-chirurgien de l'hôpital de Laon, dans l'Aisne, est aujourd'hui poursuivi par une quarantaine de ses patients. L'homme spécialisé en chirurgie bariatrique, concernant l'estomac, est aussi soupçonné de la mort de trois malades.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il était considéré comme l'un des meilleurs chirurgien bariatrique de France, il a pourtant été mis en examen en 2011 et son dossier est toujours instruit. L'affaire est en effet étendue: une quarantaine d'anciens patients du docteur Maher Hamdam le poursuivent aujourd'hui en justice.

Comme l'a souligné La Voix du Nord lundi 30, trois morts posent aussi question. "J’ai pratiqué six cents opérations par an en moyenne. Je suis mis en cause pour trois morts", se défendait-il en 2015 dans les colonnes du Courrier Picard.

L'ex-chirurgien de l'hôpital de Laon, dans l'Aisne, est donc mis en examen depuis 2011 pour trois homicides involontaires et des blessures involontaires sur d'autres patients.

A voir aussi: Pandémie - le virus qui pourrait tuer un dixième de l'humanité

"Les malades sont informés à chaque fois de cette dangerosité et des risques de mourir", avait insisté le docteur en 2015 dans un interview.

Mais ce n'est pas l'avis de ses nombreux patients qui disent avoir été blessés lors d'intervention. C'est le cas de Cécile Hansali, qui s'est faite opérer en 2012 par ce docteur.

Elle pesait alors 183 kilogrammes et était persuadée que la sleeve gastrectomie, qui consiste à réduire la taille de l'estomac, était la seule solution à son grave problème de poids.

Mais seulement trois jours après l'opération, les médecins ont détecté une fuite de la sleeve. L'estomac de la patiente était en fait nécrosé, ce qu'aurait dû voir le chirurgien selon elle, au niveau des deux tiers supérieurs. Cet organe a dû lui être retiré.

Comme des dizaines d'autres personnes, la patiente du docteur Maher Hamdam attend depuis des années la fin de l'instruction de ce dossier épineux.

A lire aussi:

Bar-le-Duc - un chirurgien agresse une infirmière avec une seringue dans le bloc

A 14 ans, elle vit avec son jumeau parasite visible sur son torse

Le chirurgien est aussi soupçonné de trois homicides involontaires.


Commentaires

-