Al-Qaïda revendique les meurtres de 14 militaires algériens

Al-Qaïda revendique les meurtres de 14 militaires algériens

Publié le :

Dimanche 19 Juillet 2015 - 11:02

Mise à jour :

Dimanche 19 Juillet 2015 - 11:27
©Reuters/ AmmarAbdullah
PARTAGER :

B. Azaïs

-A +A

Des soldats ont été victimes d'une embuscade et ont perdu la vie sur la route de Tifrane en Algérie samedi 18. Le groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué cette attaque dans un communiqué.

Le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué les meurtres de 14 militaires algériens dans un communiqué paru tôt ce dimanche matin. "Les cavaliers de l'islam ont pu, au soir du premier jour de l'Aïd  (la fête célébrant la fin du ramadan, NDLR) tuer 14 soldats lors d'une embuscade tendue à une section de l'armée dans la zone de Djebel Louh" précise le document. Les terroristes auraient pris la fuite "sains et saufs après avoir pris les armes" des soldats tués. Selon le quotidien el-Khabar, qui avait annoncé la mort d’une dizaine de soldats samedi 18, la scène se serait produite sur la route de Tifrane, une zone boisée au sud d'Ain-Defla, alors que les militaires étaient en patrouille.

Cette attaque à l’encontre de l'Armée nationale populaire algérienne (ANP) est la plus meurtrière depuis plus d’un an. En effet, une quinzaine de soldats avaient été tués au terme d’une embuscade similaire survenue en Kabylie en 2014. L’armée algérienne a reconnu cette attaque, mais fait état de 9 morts et 2 blessés. Il s’agirait, selon BFMTV, de représailles à l’égard de l’unité militaire. Les funérailles de certains militaires défunts ont déjà été prévues pour ce dimanche après-midi.

Selon le ministère de la Défense, une centaine d’islamistes armés auraient été tués, capturés ou se seraient rendus durant le premier semestre 2015. En mai dernier, l'armée a par ailleurs abattu 25 islamistes près de Bouira, à 120 km au sud-est d'Alger, dans une zone où l'Etat islamique est actif. L’EI avait notamment revendiqué l’enlèvement et la décapitation du Français Hervé Gourdel en septembre dernier, en Kabylie. 

Al-Qaïda revendique les meurtres de 14 soldats algériens

Commentaires

-