Direct - Attentat à Barcelone: 1 suspect interpellé, au moins 13 morts sur la Rambla (bilan provisoire officiel)

Direct - Attentat à Barcelone: 1 suspect interpellé, au moins 13 morts sur la Rambla (bilan provisoire officiel)

Publié le :

Jeudi 17 Août 2017 - 17:36

Mise à jour :

Jeudi 17 Août 2017 - 22:09
©Pau Barrena/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une fourgonnette blanche a percuté la foule des piétons présents sur la Rambla, à Barcelone, ce jeudi en milieu d'après-midi. Les premiers bilans provisoires font état d'au moins 13 morts et de nombreux blessés, certains gravement. Un suspect a été interpellé. La piste terroriste a été confirmée officiellement.

Une camionnette a foncé sur la foule qui se trouvait sur la Rambla dans le centre-ville de Barcelone, ce jeudi 17 en milieu d'après-midi. Un homme a été interpellé, il pourrait s'agir du principal suspect de l'attaque (présenté comme Driss Oukabir) très vite qualifiée de "terroriste confirmée" par les autorités. Celles-ci ont par ailleurs démenti l'attaque d'un bar relayée quelques heures plus tôt par de nombreuses sources. Le dernier bilan officiel, encore provisoire, fait état de 13 morts et de 50 blessés, dont 10 dans un état grave. Des enfants font partie des victimes.

C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi. Plus d'informations à venir dès demain matin sur FranceSoir.fr. Ci-dessous, retrouvez le fil des événements de la journée.

[Mise à jour à 21h32]: Une deuxième interpellation a été effectuée par les forces de l'ordre, on ignore l'identité de cette personne. L'organisation djihadiste Etat islamique a revendiqué, via son agence de propagande Amaq, l'attentat de Barcelone qui a fait 13 morts et 50 blessés.

[Mise à jour à 20h54]: Le palais royal espagnol condamne l'attaque de Barcelone assurant qu'"ils ne nous terroriseront pas", et affirme son soutien à la capitale catalane: "toute l'Espagne est Barcelone". 

[Mise à jour à 20h47]: Selon les journaux La Vanguardia et El Mundo, un homme qui a tenté d'échapper à un contrôle policier a été tué lors d'une fusillade par la police, à moins de 10 kilomètres du centre-ville de Barcelone. Il conduisait une Ford blanche. L'information a été confirmée par la police catalane et la Guardia Civil.

[Mise à jour à 20h33]: La police espagnole a commencé à évacuer les personnes confinées dans des commerces de la Rambla pour leur sécurité. 

[Mise à jour à 20h24]: Le gouvernement catalan confirme que 13 personnes ont perdu la vie lors de l'attaque et que 50 autres ont été blessées. 

[Mise à jour à 20h14]: Un homme a bien été arrêté, confirme la police catalane. "Personne n'est retranché dans un bar du centre de Barcelone", précisent les autorités catalanes sur Twitter.

[Mise à jour à 20h07]: Le système médical d'urgence (SEM) a indiqué avoir reçu 64 personnes après l'attaque terroriste dans le centre de Barcelone. Un chiffre que la protection civile a confirmé et qui pourrait toutefois évoluer. 

[Mise à jour à 20h03]: Si pour l'heure on ignore encore si l'attaque terroriste est liée à la mouvance djihadiste, le site américain SITE, spécialisé dans le terrorisme, annonce que les réseaux de propagande de l'Etat islamique se "félicitent" de l'attentat.

[Mise à jour à 20h]: Emmanuel Macron a réagi sur Twitter à l'attaque terroriste dans le centre de Barcelone. "Toutes mes pensées et la solidarité de la France pour les victimes de la tragique attaque à Barcelone. Nous restons unis et déterminés", a écrit le chef de l'Etat.

[Mise à jour à 19h52]: Un homme a été interpellé à la suite de l'attentat dans le centre-ville de Barcelone. On ignore pour l'instant s'il s'agit de l'homme recherché identitifé comme Driss Oukabir, qui aurait loué la camionnette ayant servi au massacre.

[Mise à jour à 19h45]: Le point sur la situation:

Une camionnette a foncé dans la foule sur la Rambla de Barcelone cet après-midi. Les premiers bilans provisoires font état de 13 morts et de nombreux blessés, dont plusieurs gravement, laissant entendre que le nombre de victimes pourrait encore augmenter. Le conducteur du véhicule aurait ensuite pris la fuite à pied. Il pourrait potentiellement être accompagné d'un complice, selon certaines sources. Dans la foulée, des tirs ont été entendus aux abords et dans un restaurant tout proche, le "Luna de Istanbul", où deux hommes auraient ouvert le feu. Il pourrait s'agir des suspects de l'attaque initiale. Les autorités ont confirmé très rapidement le caractère "terroriste" des faits. Le loueur du véhicule incriminé aurait également été identifié comme un certain Driss Oukabir, né au Maroc en 1989 (27 ou 28 ans). Etant donné le caractère très touristique du quartier, les autorités ont mis en place des numéros d'urgence à contacter pour ceux pensant que certains de leurs proches pourraient avoir été touchés. Ces numéros ne doivent être utilisés qu'en cas d'urgence afin de ne pas submerger les lignes.

- le consulat de France à Barcelone: 00 34 93 270 30 35

- le numéro mis en place par la police espagnole: 00 34 93 21 42 124

[Mise à jour à 19h42]: El Pais a diffusé la photo d'un suspect recherché sous le nom de Driss Oukabir, identifié comme ayant loué la camionnette ayant servi au massacre.

[Mise à jour à 19h37]: Alors que le grand quotidien espagnol El Pais annonce un bilan d'au moins 13 morts, les autorités sont plus prudentes et évoquent un mort et 32 blessés dont 10 graves. 

[Mise à jour à 19h31]: Les hôpitaux de Barcelone ont lancé des appels aux dons de sang à la suite de l'attentat, pour "pallier de possibles pénuries" en sang pour soigner les blessés.

[Mise à jour à 19h20]: Cette attaque à l'aide d'une voiture ou d'un camion comme arme de terreur renvoie à un mode opératoire déjà utilisé lors d'attentats imputés ou revendiqués par le groupe Etat islamique à Nice, Berlin ou Londres.

[Mise à jour à 19h14]: Selon El Pais, la camionnette utilisée lors de l'attentat a été loué par un certain Driss Oukabir dans la ville de Santa Perpetua de la Mogada selon la Guardia civil. 

[Mise à jour à 19h04]: Le ministre de l'Intérieur cataln, Joaquim Forn, a déclaré qu'il était "possible" que le nombre de morts augmente en raison de la gravité des blessures de certaines victimes. 

[Mise à jour à 19h04]: Un passeport espagnol a été retrouvé à l'intérieur de la fourgonnette, annonce El Pais.

[Mise à jour à 19h02]: La police espagnole demande aux Barcelonais et aux touristes de limiter au maximum leurs déplacements pour ne pas entraver les opérations en cours.

[Mise à jour à 18h52]: Le réseau social Facebook a activé son bouton "safety check", qui permet aux utilisateurs susceptibles de se trouver près de la zone touchées de rassurer leurs proches.

[Mise à jour à 18h52]: Selon El Pais, qui cite une souce policière, l'attentat a déjà fait 13 morts et plus d'une vingtaine de blessés dont un enfant dans un état grave.

[Mise à jour à 18h43]: Un suspect s'est retranché dans un bar, annonce une source policière à l'AFP, confirmant l'information de plusieurs médias espagnols.

[Mise à jour à 18h38]: Selon El Pais, qui cite des sources policières, les enquêteurs seraient actuellement à la recherche d'une deuxième fourgonnette qui pourrait être impliquée dans l'attentat. Au moins trois personnes ont perdu la vie lors de l'attaque sur La Rambla selon un dernier bilan. 

[Mise à jour à 18h34]: La présence de deux hommes armés retranchés dans un restaurant est désormais avancée par plusieurs médias locaux. Le bar en question serait le Luna de Istanbul. Les assaillants pourraient retenir des clients en otage selon les mêmes sources.

[Mise à jour à 18h31]: Le consulat de France à Barcelone met en place une cellule de crise, en lien avec le Quai d'Orsay à Paris. Un numéro d’appel au consulat est spécialement mis en place: (00 34) 93 270 30 35. 

[Mise à jour à 18h27]: Les services d'urgence de Catalogne demandent, en plusieurs langues compte tenu la présence de nombreux touristes, aux personnes présentes sur les lieux d'utiliser les réseaux sociaux pour communiquer et rassurer leurs proches, afin de "libérer les lignes téléphoniques". De son côté, la police espagnole a demandé aux internautes de ne pas montrer les victimes, et de ne pas diffuser les photos de blessés.

[Mise à jour à 18h18]: Le président du gouvernement catalan, Carles Puigdemont‏, a appelé sur Twitter les habitants à une "prudence maximale" après l'attentat qui a touché la ville de Barcelone. De son côté, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a déclaré qu'il était en contact avec les autorités et que la priorité était de porter secours aux blessés.

[Mise à jour à 18h02]: L'agence Reuters annonce sur Twitter que deux hommes armés sont dans un restaurant à Barcelone après l'attaque de la camionnette sur les Ramblas. Des tirs auraient été entendus près du Marché de la Boqueria. Un premier bilan non-officiel relayé par l'agence de presse, deux personnes seraient mortes des suites du choc avec la camionnette. Un grand nombre de vidéos commencent à circuler sur les réseaux sociaux sur lesquelles ot peu apercevoir un certain nombre de victimes, potentiellement mortellement touchées.

 

 

La situation:

Le quartier a été bouclé et un important dispositif de police a été mis en place pour sécuriser les lieux de l'accident. La police a demandé d'éviter le secteur de la place de la Catalogne (à proximité du front de mer). Des véhicules de secours ont été envoyés sur place pour prendre en charge les nombreux blessés. Aucun bilan n'a été officiellement communiqué ce jeudi en fin d'après-midi.

Selon certains journaux locaux, le conducteur du véhicule aurait pris la fuite à pied. L'attaque a provoqué un mouvement de panique, rapporte notamment El Mundo

La Guardia Civil a diffusé le signalement de l'individu, il est activement recherché. Il s'agirait d'un homme, mesurant 1m70, habillé "en blanc avec des rayures bleues". Il pourrait s'agir du conducteur de la camionnette.

 

La camionnette du ou des terroristes. Le quartier a été bouclé et un important dispositif de police a été mis en place pour sécuriser les lieux.


Commentaires

-