ALERTE INFO - Vulaines-lès-Provins: le patron forcené qui aurait abattu un de ses employés s'est rendu au GIGN

ALERTE INFO - Vulaines-lès-Provins: le patron forcené qui aurait abattu un de ses employés s'est rendu au GIGN

Publié le :

Mardi 07 Novembre 2017 - 14:36

Mise à jour :

Mardi 07 Novembre 2017 - 16:49
Ce mardi matin, un dirigeant d'une société de peinture de La Chapelle-Gauthier a tué par balles l'un de ses employés avant de s'enfuir en voiture et se retrancher dans une déchetterie entre Nangis et Provins (Seine-et-Marne). Il a été encerclé par les hommes de la gendarmerie. [Mise à jour 16h29: le forcené s'est rendu]
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme armé s'est retranché dans un déchetterie située entre les communes de Nangis et Provins (Seine-et-Marne), ce mardi 7. Le forcené armé aurait auparavant abattu un homme plus tôt dans la matinée de ce mardi 7. C'est le journal Le Parisien qui a dévoilé l'information.

[Mise à jour à 16h29]: Après plusieurs heures de siège, le forcené s'est finalement rendu, vers 15h. Selon la procureure de la République de Melun, l'homme serait allé au domicile de son employé ce mardi matin avant de l'abattre. Il était annoncé dans un premier temps que le meurtre pouvait avoir été commis directement dans les locaux de l'entreprise à La Chapelle-Gauthier, commune toute proche.

Plusieurs soruces ont confirmé à France-Soir que la déchetterie concernée est située sur la commune de Vulaines-lès-Provins.

Il était 9h30 environ quand le suspect âgé de 52 ans et dirigeant d'une société de peinture a abattu à La Chapelle-Gauthier, où se situe l'entreprise, un autre homme qui était l'un de ses employés. La malheureuse victime, âgée de 52 ans également, a été exécutée par son patron de plusieurs balles de calibre 9mm. Peu de détails étaient encore connus, ce mardi en fin de journée, sur le déroulé exact des faits, mais il semble établi que le salarié abattu faisait l'objet d'une procédure de licenciement.

Le tireur, après le meurtre, a pris sa voiture et s'est enfui pour se réfugier dans une déchetterie. C'est là qu'il a été encerclé par le GIGN et des hommes de la brigade de gendarmerie de La Chapelle-Gauthier avant, donc, de se rendre.

> Le point sur les faits à lire en cliquant ici

Le forcené était encerclé par les forces de gendarmerie.


Commentaires

-