ALERTE INFO - Terrorisme: une dizaine de personnes arrêtées dans les Alpes-Maritimes et en banlieue parisienne, un attentat était imminent [MAJ]

ALERTE INFO - Terrorisme: une dizaine de personnes arrêtées dans les Alpes-Maritimes et en banlieue parisienne, un attentat était imminent [MAJ]

Publié le :

Mardi 07 Novembre 2017 - 10:07

Mise à jour :

Mardi 07 Novembre 2017 - 12:14
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est "Le Parisien" qui dévoile l'information: sept personnes ont été arrêtées ce mardi matin, soupçonnées d'avoir préparé un attentat meurtrier. Les suspects ont été appréhendés dans les Alpes-Maritimes et en banlieue parisienne. [Mise à jour à 12h07: le nombre d'arrestation s'établit à une dizaine de personnes. Le coup de filet en Ile-de-France aurait eu lieu dans le Val-de-Marne].

Ils sont sept et, en apparence, leur volonté de passer à l'acte en commettant un attentat meurtrier était imminente. Selon une information dévoilée par le quotidien Le Parisien, un coup de filet antiterroriste a été effectué ce mardi 7 au matin. Sept suspects âgés de 18 à 65 ans ont été appréhendés dans le département des Alpes-Maritimes et dans la banlieue parisienne.

[Mise à jour à 12h07]: Selon les médias, le nombre de personnes interpellées varie. Alors que Le Parisien annonçait sept personnes, France 3 évoque le chiffre de neuf et Le Figaro dix personnes, avec une opération qui déborde même en Suisse. Selon France 3, les suspects franciliens ont été arrêtés dans le Val-de-Marne. Selon L'Express, ils souhaitaient rallier la Syrie.

Ce sont les policiers de la Sous direction antiterroriste (SDAT), de la Direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille et de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), le tout avec l'appui des hommes du Raid, qui ont mené cette opération sensible.

Toujours selon Le Parisien, les plans de l'attentat avaient largement dépassé le stade du projet, et l'intention de commettre une attaque semblait "matérialisée" pour les enquêteurs.

Des perquisitions sont actuellement, ce mardi matin, en cours pour recueillir le maximum d'éléments dans le cadre de cette enquête, ouverte à l'origine en mai dernier par le parquet de Paris.

> Plus d'infos à venir sur Francesoir.fr


Commentaires

-