Alerte- Kenya: attaque terroriste contre un hôtel à Nairobi, les Shebabs revendiquent

Alerte- Kenya: attaque terroriste contre un hôtel à Nairobi, les Shebabs revendiquent

Publié le :

Mardi 15 Janvier 2019 - 14:14

Mise à jour :

Mardi 15 Janvier 2019 - 18:04
© SIMON MAINA / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Au moins cinq personnes ont été tuées ce mardi dans l'attaque, toujours en cours, perpétrée par un commando d'islamistes radicaux somaliens Shebabs dans un complexe de Nairobi regroupant un hôtel, des restaurants et des immeubles de bureaux.

Une attaque terroriste est en cours dans un complexe hôtelier de Nairobi, la capitale du Kenya.

La presse kenyane et l'Agence France Presse confirment que, selon des témoignages, une explosion et une fusillade ont été entendues au Dusit Hotel, un complexe situé dans le quartier huppé et central de Westlands. La police intervient sur place pour tenter de mettre fin à l'attaque.

> C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi avec nous. Retrouver plus d'informations et le reste de l'actualité sur France-Soir.fr.

Mise à jour à 18h02: Un premier bilan fait état d'au moins 5 morts dans l'attaque teroriste du complexe hôtelier. Il pourrait toutefois être grandement revu à la hausse. 

Mise à jour à 17h51: Lors d'une brève conférence presse la police kenyane a expliqué que les forces spéciales continuent de pourchasser les terroristes dans le complexe hôtelier. 

Mise à jour à 17h31: La Croix-Rouge kenyane propose un numéro vert pour les proches des victimes de l'attaque terroriste de ce mardi: 07 15 82 02 19.

Mise à jour à 17h15: Un officier de policie kenyan a expliqué que la police avait constaté de nombreux cadavres sur la zone de l'attaque. "Il est certain qu'il y a des morts", a-t-il témoigné auprès du Sky News. 

Mise à jour à 16h57: Les blessés ont été transportés à l'hôpital universitaire Aga Khan et à l'hôpital national Kenyatta.

Mise à jour à 16h41: Selon Harun Masaf, un journaliste spécialisé dans les Shebabs, le groupe djihadiste a utilisé une stratégie désormais bien rodée pour mener son attaque de ce mardi: un attentat à la voiture piégée suivi d'un assaut de combattants kamikazes.

Mise à jour à 16h31: Les forces de sécurité kenyanes sont entrées dans le complexe hôtelier et le passent au peigne fin. Elles ont porté secours à de nombreuses personnes qui y étaient confinées et qui ont pu être prises en charge. Le journal Daily Nation fait état d'au moins six assaillants. 

Mise à jour à 16h25: Plusieurs journaux kenyans font état de l'arrestation d'un suspect. 

Mise à jour à 16h14: La situation à Nairobi est toujours très floue mais il semble que l'attaque soit toujours en cours. Aucun bilan des victimes n'a encore été publié par les autorités kenyanes. 

Mise à jour à 15h50: En octobre 2017, les Shebabs avaient perpétré l'une des attaques terroristes les plus meurtrières jamais vues en Somalie, lorsque plus de 500 personnes avaient été tuées après qu'un camion bourré d'explosifs ait explosé dans les rues de la capitale.

Mise à jour à 15h39: L'attaque de ce mardi intervient exactement trois ans après une attaque du groupe djihadiste contre une base de l'armée kenyane en Somalie déployée sur place dans le cadre d'une mission de maintien de la paix de l'Union africaine. Les Shebabs avaient revendiqué plus d'une centaine de morts dans les rangs des soldats kenyans.

Mise à jour à 15h25: Selon Sky News, des témoins de l'attaque, qui ont pu se mettre en sécurité, ont fait état d'au moins un terroriste kamikaze qui aurait déclenché sa ceinture d'explosifs.

Mise à jour à 15h14: "Nous menons actuellement une attaque à Nairobi", a fait savoir à al-Jazeera un porte-parole de l'organisation djihadiste. Cette attaque survient alors que lundi 14 s'est ouvert dans la capitale kenyane le procès de l'attentat du Westgate en 2013.

Mise à jour à 15h08: Selon la chaîne de télévision qatari al-Jazeera, l'attaque contre l'hôtel kenyan a été revendiquée par le groupe terroriste somalien al-Shaabab. 

Mise à jour à 14h57: La piste terroriste n'est toujours pas confirmée. Un gardien de sécurité, cité par le magazine Jeune Afrique, parle lui de "bandits" ayant pénétré dans l'hôtel.

Mise à jour à 14h43: Selon le journal kenyan Daily Nation, des clients de l'hôtel sont en train d'être évacués.

Mise à jour à 14h28: Un journaliste de l'antenne africaine de la BBC publie sur son compte Twitter une vidéo de l'entrée de l'hôtel.

Mise à jour à 14h25: L'intervention est toujours en cours. Les occupants des immeubles immédiatement voisins –principalement des bureaux– sont confinés. Les autres bâtiments du secteur sont évacués.

Mise à jour à 14h19: Les médias kenyans diffusent des photos du lieux de l'attaque montrant des véhicules en flamme sur le parking de l'hôtel.

Des vidéos publiées sur Twitter montrent une colonne de fumée s'élevant dans la capitale kenyane.

Il n'est pas possible pour l'instant de confirmer qu'un attentat est en cours. Le Kenya a pourtant déjà été le théâtre d'attaque mené par des groupes islamistes. En 2013, le centre commercial Westgate avait été attaqué par un group de Shebabs qui avait fait 68 morts et plus de 200 blessés.

La police est en cours d'intervention sur le lieu de l'attaque de ce mardi à Nairobi.

Commentaires

-