Alerte à l'escroquerie à l'assurance-vie

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Alerte à l'escroquerie à l'assurance-vie

Publié le 05/02/2015 à 13:50 - Mise à jour à 15:38
©Thomas Bresson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

La justice met en garde la population contre une bande d'escrocs qui sévit en France. Ils se prétendent avocats et affirment avoir un héritage à remettre aux victimes pour leur faire verser de l'argent sur un compte à l'étranger.

La justice enquête actuellement sur un groupe d'escrocs qui s'attaque aux personnes ayant récemment perdu un proche. L'information a été communiquée par la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy qui a décidé de mettre en garde la population. En effet, les malfaiteurs auraient déjà soutiré 1,2 million d'euros à 70 personnes en France.

Pour adoucir la méfiance des victimes, les escrocs se font passer pour des avocats, à grand renfort de faux documents et de sites internet aux noms pompeux comme Marc de la Villardiaire, Charles de la Roche, Pierre Calvin, Gérald de Courcheville, Julien de Fréville, Charles Delcourt, Pierre Delaunay ou encore Honoré & Caron... Ils repèrent une personne, souvent d'un certain âge, ayant perdu un proche. Ils lui annoncent que celui-ci a souscrit une assurance-vie à l'étranger et qu'elle est créditée de 200.000 à 300.000 euros.

Seulement, pour y accéder, la victime doit ouvrir elle-même un compte à l'étranger et y déposer une cotisation, puis une autre pour de prétendus frais de dossier ou de rapatriement. Les escrocs leur demandent également des autorisations de virements et de signer une clause de confidentialité. Evidement, l'argent finit par se volatiliser. Souvent, toucher le soit-disant héritage implique de spolier une partie de la famille de la victime, ce qui la dissuade d'en parler ou de porter plainte par la suite.

La justice a pour l'instant recensé une centaine de victimes dont 70 ont versé des fonds. L'utilisation de comptes à l'étranger complique la tâche des enquêteurs. Les escrocs agissent d'ailleurs principalement dans les zones frontalières. Certaines victimes auraient été escroquées de 100.000 euros. Les promesses de richesses associées à la perte d'un être cher semblent faire tomber les défenses des victimes.

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Les escrocs auraient déjà soutiré plus d'un million d'euros à leurs différentes victimes.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-