Direct- Marseille: 2 immeubles d'habitation s'effondrent à Noailles (vidéo)

Direct- Marseille: 2 immeubles d'habitation s'effondrent à Noailles (vidéo)

Publié le :

Lundi 05 Novembre 2018 - 10:11

Mise à jour :

Lundi 05 Novembre 2018 - 12:51
©JM Leforestier/Twitter
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux immeubles d'habitation se sont effondrés ce lundi matin à Marseille. Il pourrait y avoir des victimes car des témoins avancent que les lieux étaient habités. [Cet article est mis à jour au fil des événements avec les dernières informations disponibles]

Deux immeubles d'habitation se sont effondrés ce lundi 5 au matin, en plein centre de Marseille. Les faits ont eu lieu dans le 1er arrondissement de la cité phocéenne au niveau de la rue d'Aubagne (quartier Noailles).

Un important dispositif de marins-pompiers a été déployé pour porter secours aux éventuelles victimes de ce sinistre.

Mise à jour à 12h51: Par précaution, les autorités ont évacué "les quelque dizaines de personnes habitant dans les deux immeubles voisins", a indiqué Philippe Bianchi, porte-parole de la police. "Structurellement, les immeubles à Marseille se tiennent les uns avec les autres donc on ne veut pas prendre de risque et on fait évacuer cet ilôt", a expliqué Julien Ruas, adjoint à la mairie.

Mise à jour à 12h34: Selon un article en date de 2016 du site Marsactu, l'immeuble situé au 63 de la rue d'Aubagne et qui s'est effondré ce matin appartenaient bien à Marseille Habitat. "Une forte odeur de moisi ne rassure pas le visiteur sur l’état du bâti", précise le site. Contacté par France-Soir l'office HLM nous confirme également que son directeur, Christian Gil, est sur place depuis ce matin.

Mise à jour à 12h26: L'un des deux immeubles faisait l'objet d'un arrêté de péril depuis "une dizaine de jours", "suite à une difficulté sur une cloison au premier étage" selon l'adjoint au maire de Marseille Julien Ruas.

Mise à jour à 12h11: Arrivé sur place, Jean-Claude Gaudin a brièvement pris la parole. "Notre souci, c’est de savoir s’il y a des habitants qui seraient sous les décombres ou même des passants qui auraient été emportés au moment où l’immeuble s’est effondré. C’est un événement gravissime", a-t-il fait savoir. Et d'ajouter: "A la mairie, sur la Canebière, il y a une cellule pour accueillir toutes celles et ceux qui auront besoin de nous et la ville fera les efforts nécessaires pour reloger les habitants s’il y en avait que nous ne connaîtrions pas".

Mise à jour à 12h01: Joints par France-Soir ni la mairie de Marseille ni Marseille Habitat n'étaient en mesure de confirmer que les deux immeubles qui se sont effondrés appartenaient à la société.

Mise à jour à 11h48: Le journal La Marseillaise souligne que les riverains avaient fait par de leur crainte au sujet de cet immeuble "dont des morceaux de façades tombaient dans la rue". "La propriétaire d'un appartement du 65 de la rue d'Aubagne, sans nouvelles de son locataire avec qui elle avait rendez-vous ce matin", a témoigné au quotidien des inquiétudes  des voisins concernant l'immeuble du 63 "suite aux fortes pluies récentes qui faisant craindre le pire". Et d'ajouter: "Toujours selon cette riveraine, l'immeuble en question appartiendrait à Marseille habitat".

Mise à jour à 11h42: le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin est arrivé sur place. 

Mise à jour à 11h26: "Effondrements d’immeubles à Marseille. J’annule tous mes rendez-vous parisiens. Je serai à Marseille à 16h aux côtés des habitants", a fait savoir sur Twitter Jean-Luc Mélenchon.

Mise à jour à 11h19: "Les bâtiments 63 et 65 de la rue se sont effondrés, et le numéro 67 est également menacé", a fait savoir l'adjoint au maire de Marseille Julien Ruas, responsable du Bataillon de marins-Pompiers, lors d'un rapide point presse sur les lieux du sinistre.

Mise à jour à 11h11: "J'habite juste à côté, je regardais la télé quand j'ai entendu un grand bruit, mais pas d'explosion, puis un nuage de fumée", a fait savoir un trentenaire. Une autre voisine témoigne également du bruit assourdissant: "qui faisait «badaboum, badaboum» comme des pierres, et d'un coup il y a eu plein de fumée chez moi j'ai dû sortir en courant".

Mise à jour à 10h59: "Effroi en centre ville de Marseille, où un immeuble vient de s’effondrer. Je prie pour qu’il n’y ait pas de blessés. Derrière la carte postale idyllique on mesure une fois de trop les échecs de la politique de l’habitat et du centre ville. Stop aux annonces place à l’action", a tweeté Samia Ghali, sénatrice des Bouches-du-Rhône, en réaction au drame.  

Mise à jour à 10h51: Maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille (LR), Sabine Bernasconi a fait savoir sur BFM qu'il ne devait "normalement pas y avoir d'occupant" dans ces immeubles vétustes car un arrêté de mairie avait été pris en ce sens. Elle n'a toutefois pas exclu la présence d'éventuels squatteurs.

Mise à jour à 10h46: La préfecture des Bouches-du-Rhône a annoncé sur Twitter avoir ouvert une cellule de suivi avec la préfecture de police de Marseille et les marins-pompiers.

Mise à jour à 10h38: Ce sont bien deux immeubles jumelés qui se sont effondrés ce lundi matin à Marseille, fiasant pour l'heure, au moins deux blessés légers. Un troisième bâtiment mitoyen menace de s'effondrer également. 

Mise à jour à 10h25: Un vingtaine de véhicules de secours et 40 marins pompiers se trouvaient sur les lieux du drame, dont une équipe accompagnée de chiens de recherche, habitués à intervenir sur les avalanches et les risques naturels.

Mise à jour à 10h21: Le bâtiment qui s'est effondré était sous le coup d'un arrêté de péril et était en "très mauvais état" selon BFMTV.

Mise à jour à 10h15: La police nationale des Bouches-du-Rhône a appelé sur les réseaux sociaux à éviter le secteur afin de donner la priorité aux secours qui sont à la recherche de victimes.

Aucun bilan n'a encore été établi. Selon France 3 Paca, l'effondrement pourrait être lié au gaz. De son côté La Marseillaise explique que l'immeuble de 4 étages et 12 appartements était en travaux. Des témoins interrogés à proximité des lieux du drame ont fait savoir que le bâtiment était "habité".

> Suivez l'évolution de la situation au fil des événements ici, avec France-Soir

 

Un immeuble s'est effondré à Marseille.


Commentaires

-