Paris: le preneur d'otage interpellé, les otages sont sains et saufs (police)

10e arrondissemeent

Paris: le preneur d'otage interpellé, les otages sont sains et saufs (police)

Publié le :

Mardi 12 Juin 2018 - 16:47

Mise à jour :

Mardi 12 Juin 2018 - 20:36
Une prise d’otages a eu lieu ce mardi après-midi dans le 10e arrondissement de Paris, rue des Petites-Ecuries. Un individu armé a retenu des personnes en otage. L'assaut a été donné par les forces de l'ordre peu avant 20h.
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une importante opération de police a eu lieu dans le 10e arrondissement de Paris ce mardi 12. Un homme armé s'était retranché dans un appartement situé rue des Petites-Ecuries. L'individu retenait en otage des personnes. Peu avant 20h, la BRI a donné l'assaut et a interpellé le preneur d'otages. Les victimes sont saines et sauves. 

Le preneur d'otages se trouvait dans une cour intérieure située au 45 rue des Petites-Ecuries, dans les locaux de la société de publicité Mixicom. La préfecture de police ne retiendrait pas la piste terroriste pour l'instant, même si les motivations du forcené restent difficiles à établir avec précision.

> C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi. Retrouvez toute l'actualité sur France-Soir.fr

Mise à jour à 20h03: Les forces de l'ordre ont réussi à interpeller le forcené. Les otages, dont le nombre n'a pas été précisé, ont été retrouvés sains et saufs selon la police.

[MAJ 18h58]: Selon le journal Le Parisien, un homme a croisé l’assaillant dans le hall de l’immeuble et a reçu un coup à l’arcade sourcilière. "Il a ensuite pris la fuite et s’est réfugié dans un bar", précise le quotidien. Il ne faisait pas partie des otages retenus par l'individu. Il a été pris en charge par les pompiers.

[MAJ 18h37]: La Préfecture de police de Paris rappelle aux internautes l'importance de ne pas relayer de fausses informations, sans cependant donner de nouveaux éléments. Le ministère de l'Intérieur a fait savoir que l'individu, dont les motivations restent inconnues, aurait demandé à parler à l'ambassadeur d'Iran à Paris, Abolghasem Delfi. Il souhaiterait qu'un message soit remis au gouvernement français.

[MAJ 17h58]: De source policière, la situation est "confuse" sur place. Plusieurs éléments restent sujets à caution, notamment parce qu'ils proviennent pour certains de l'assaillant lui-même. Le nombre d'otages (deux ou trois) semble encore incertain. Il semblerait bien qu'une femme fasse partie du groupe, mais l'affirmation selon laquelle elle serait enceinte reste à confirmer. Il en est de même pour les armes (un pistolet et une bombe) qu'il affirme détenir, ou l'existence d'un complice.

[MAJ à 17h48]: Des négociations étaient en cours avec le preneur d'otage à 17h30, . Le syndicat SGP Police a confirmé qu'un otage a été blessé à la tête.

[MAJ17h35]: Le forcené aurait affirmé avoir un complice, également armé, à l'extérieur du bâtiment. Une affirmation cependant difficilement vérifiable qui peut être destinée à compliquer le travail des forces d'interventions, contraintes d'envisager le pire scénario.

D'importantes forces de police ont été déployées sur place dont des hommes de la BRI, lourdement armés. Un cordon de sécurité a été mis en place pour interdire la zone aux passants tandis que les commerçants et les riverains sont confinés chez eux. Les démineurs sont arrivés sur place. Un déploiement qui répond à une procédure normale puisque l'homme a affirmé être en possession d'une bombe. Selon Le Parisien, une femme aurait tenté de communiquer en écrivant un message et en l'affichant à la fenêtre de l'immeuble en question. Mais celui-ci n'aurait pas été lisible en raison de la distance. Une source policière précise qu'un des otages aurait reçu un coup de clé à molette. 

Des pompiers sont également sur place et ont déployé dans lances à incendie, soulignant que les autorités craignent un risque d'explosion.  

 

Un homme est tranché avec deux otages dans le 10e arrondissement de Paris.

Commentaires

-