ALERTE- Double attentat kamikaze en Tunisie: au moins 1 mort et 8 blessés

ALERTE- Double attentat kamikaze en Tunisie: au moins 1 mort et 8 blessés

Publié le :

Jeudi 27 Juin 2019 - 12:27

Mise à jour :

Jeudi 27 Juin 2019 - 14:10
©FETHI BELAID / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

[ALERTE] Pour l'heure les informations restent encore contradictoires mais une chose est sûre: deux attaques terroristes ont secoué ce jeudi 27 à la mi-journée le centre-ville de Tunis. C'est le secteur de l'avenue Bourguiba qui a été le théâtre de la première explosion kamikaze.

Il était aux alentours de midi (heure française, 11h heure locale) lorsque l'explosion a retenti non loin de l'avenue de France. Les premiers témoins évoquent un kamikaze qui se serait fait exploser, faisant plusieurs victimes. Il semble que ce soit une patrouille de police qui ait été visée.

Quelques minutes plus tard, une autre explosion a retenti sur le parking d'un bâtiment des services anti-terroristes tunisiens. Cette fois aussi, un kamikaze a été évoqué. Il y aurait 4 blessés, dont 2 gravement.

Le direct

Mise à jour à 13h55: Selon une information de l'Agence France Presse, une foule importante s'est réunie sur les lieux des attaques après les explosions, exprimant sa colère contre les autorutés. Les autorités ont appelé à la dispersion des badauds.

Mise à jour à 13h34: L'avenue Bourguiba, lieu de la première explosion, avait déjà été la cible d'un attentat-suicide le 29 octobre 2018 qui avait fait 20 blessés.

Mise à jour à 13h13: Selon la radio locale, l'un des deux policiers gravement blessés a succombé à ses blessures. L'information n'a pas encore été confirmée de source officielle.

Mise à jour à 13h02: On apprend à l'instant que, cette nuit, des personnes décrites comme des terroristes par la presse locale auraient attaqué les locaux d'une radio à Gafsa, ville du centre du pays. Ils auraient ouvert le feu sur les militaires dépêchés sur place, qui ont riposté. L'attaque n'aurait pas fait de victimes.

Mise à jour à 12h58: Le kamikaze qui a attaqué le parking du bâtiment de l'anti-terrorisme serait arrivé à bicyclette et aurait tenté de pénétrer dans la bâtiment par la porte arrière, selon des sources officielles. Ayant échoué, il s'est posté devant les locaux et s'est fait exploser au passage d'un voiture de police.

Cette attaque a blessé 4 policiers, dont 2 gravement.

Mise à jour à 12h49: Le ministère de l'Intérieur tunisien communique un premier bilan provisoire officiel: 3 policiers et 2 civils blessés par les attaques. Celui-ci a presque immédiatement été revu à la hausse par le porte-parole du même ministère pour s'élever à 6 policiers blessés au total (2 secteur Bourguiba, 4 au QG de l'anti-terrorisme) et 3 civils (secteur Bourguiba).

Mise à jour à 12h44: L'hypothèse d'attaques coordonnées prend de l'ampleur à Tunis, où la situation reste toutefois extrêmement confuse. Ainsi, la plus grande prudence est de mise pour toutes personnes présentes dans les quartiers du centre de la ville.

Mise à jour à 12h39: des sources locales évoquent trois victimes dans la première explosion (secteur avenue Bourguiba): deux agents de police et un civil, probablement un passant. Plus de détail aussi sur la localisation: les faits serait survenus porte Bab Bhar, au croisement de la rue Al Jazira et de l'avenue de France.

Mise à jour à 12h37: Une seconde explosion aurait retenti dans le parking d'un bâtiment des services de sécurité tunisiens tout proche. Il s'agirait d'un organisme de lutte contre le terrorisme. Cette fois également, un kamikaze est évoqué de sources concordantes.

Mise à jour à 12h35: Des premières images des lieux après l'explosion commencent à être diffusées sur les réseaux sociaux:

> Plus d'informations dans quelques instants ici, avec la rédaction de France-Soir

 

Deux explosions ont retenti dans la capitale tunisienne.


Commentaires

-