Amboise: des collégiens brutalement attaqués par des frelons asiatiques, 6 élèves hospitalisés

Nature dangereuse

Amboise: des collégiens brutalement attaqués par des frelons asiatiques, 6 élèves hospitalisés

Publié le :

Mercredi 06 Septembre 2017 - 14:39

Mise à jour :

Mercredi 06 Septembre 2017 - 14:57
Mardi, des collégiens d'un établissement d'Amboise (Indre-et-Loire) ont été attaqués par des frelons asiatiques. Les insectes avaient construit leur nid pendant les vacances alors que tout était calme jusqu'au retour des élèves lundi.
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le piège s'est construit petit à petit, pendant les longues vacances d'été et a piégé les élèves le deuxième jour d'école. Une dizaine d'adolescents et un adulte ont en effet été attaqués mardi 5 vers midi par un groupe particulièrement agressif de frelons asiatiques. Six élèves, atteints à plusieurs reprises par les dards douloureux, ont fini à l'hôpital.

Les faits se sont déroulés à Amboise, dans le département de l'Indre-et-Loire. Alors que les élèves du collège André-Malraux étaient dans la cour de récréation, les frelons se sont mis à attaquer, piquant les bras et la tête.

Comment expliquer une telle attaque? Le nid des frelons –habituellement placé en hauteur– a été conçu par les insectes dans une haie à seulement deux mètres de hauteur. Pourquoi? Parce que lors des vacances d'été, les lieux sont particulièrement calmes et les frelons ont pu s'installer tranquillement. Ils ne s'attendaient pas à l'agitation d'une cour de récréation remplie d'adolescents.

Les pompiers sont intervenus pour détruire le nid, même si les frelons devraient encore être présents quelques jours dans le secteur. Parmi la demi-douzaine d'élèves pris en charge médicalement, une collégienne a subi cinq piqûres sur le corps. Quelques heures après les faits, toutes les inquiétudes pour la santé des victimes étaient levées.

Signalé pour la première fois en France en 2004 dans le Lot-et-Garonne, ce frelon originaire de Chine ne cesse depuis de se répandre sur le territoire. Bien que douloureuse, la piqûre du frelon asiatique n'est pas plus dangereuse que celle d'un guêpe ou d'une abeille commune, sauf en cas d'allergie ou de piqûres multiples.

Le frelon asiatique a été signalé pour la première fois en 2004.

Commentaires

-