Amiens: des rugbymen fêtards cassent une statue en ville après un match (vidéo)

Amiens: des rugbymen fêtards cassent une statue en ville après un match (vidéo)

Publié le :

Lundi 14 Mai 2018 - 20:30

Mise à jour :

Lundi 14 Mai 2018 - 20:40
Des joueurs de rugby d'un club de Marcq-en-Baroeul dans le Nord ont commis un acte de vandalisme à Amiens après un match. Il ont cassé une statue emblématique d'un quartier de la ville.
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Que s'est-il passé dans la tête de ces rugbymans de Marcq-en-Barœul dans le Nord? Des joueurs de ce club, dont l'équipe phare évolue en Fédérale 2 (quatrième division) ont commis un acte de vandalisme pour le moins étrange dimanche 13, comme le rapporte le journal Le Courrier picard. Revenant d'un match s'étant déroulé dans l'après-midi à Amiens dans la Somme (une autre source locale évoque un tournoi à Beauvais), une vingtaine de sportifs ont décidé de passer un moment de fête –peut-être alcoolisé– dans le quartier de Saint-Leu.

Petite spécificité locale du quartier, la statue de "l'homme sur la bouée" (œuvre en bois d'un artiste allemand) qui se trouve directement "les pieds dans l'eau", la majorité de l'œuvre étant hors des flots dont le niveau est très bas à cet endroit

Pour une raison mal définie (qui correspondrait à une tradition étudiante de revêtir la statue d'un t-shirt aux couleurs de son école), deux des joueurs de Marcq-en-Barœul se mettent à l'eau et grimpent à l'arrière de la statue et l'habillent (a priori d'un maillot) en la saisissant. Arrive alors le drame, les deux pieds de cet édifice apprécié et emblématique du quartier craquent et le statue plonge à l'eau (de même que les deux individus). Une vidéo des faits, filmés depuis le quai, circule depuis montrant le moment où la statue se fracture.

©source Twitter

Non content d'avoir causé ce stupide acte de vandalisme, le Courrier picard explique que les deux hommes ont voulu ensuite partir avec la statue, sans doute comme trophée de leur "exploit'".

Le club de rugby de Marcq-en-Barœul a réagi sans tarder à la bêtise de ses joueurs en publiant un communiqué sur Facebook (voir ici). Reconnaissant l'implication de deux de ses joueurs dans cet "acte de vandalisme malencontreux", l'Olympique Marcquois a annoncé qu'il "prendra les mesures nécessaires auprès des fautifs".

Le club annonce qu'il va prendre contact avec la mairie d'Amiens (ce lundi 14, donc). Le compte Facebook de la statue (où sont publiées les photos prises par des étudiants fêtards) confirme le diagnostic de "chevilles cassées" mais promet une restauration prochaine.  

La statue était emblématique qu quartier de Saint-Leu.


Commentaires

-