L'ancien militaire tire sur sa compagne et tue son enfant avant de se suicider sur Facebook Live (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L'ancien militaire tire sur sa compagne et tue son enfant avant de se suicider sur Facebook Live (vidéo)

Publié le 05/02/2019 à 11:59 - Mise à jour à 12:06
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Vendredi 1er, un vétéran de l'armée américaine de 33 ans s'est suicidé en direct sur Facebook Live. Il venait tout juste de blesser gravement sa compagne et d'abattre son enfant par balles.

Il a voulu massacrer ses proches avant de se donner la mort en direct. Un homme de 33 ans, vétéran de l'armée américaine a tué le petit garçon de sa compagne et laissé cette dernière gravement blessée avant de se loger une balle en pleine tête lors d'un Facebook Live, visible en direct par les internautes.

C'est le meurtrier, Jovonie McClendon, qui a appelé les secours en expliquant avoir tué par balles, dans sa maison de Miami (dans l'Etat de l'Ohio) sa compagne, Di'eisha Patterson et le fils de cette dernière, le petit Carter, cinq ans. Lorsque les forces de l'ordre arriveront sur les lieux, ils découvriront que la mère est gravement blessée. Le garçon, lui, n'a pas survécu.

Jovonie McClendon, qui a aussi appelé sa mère après avoir tiré sur les siens, a alors commis un geste désespéré. S'installant devant une caméra, il diffuse en streaming ses derniers moments où il explique que "ça a été une dure journée" puis "il est temps, je vous aime tous" avant d'appuyer sur la gâchette (voir ici, attention les images peuvent choquer).

Lire aussi: Violée par son employeur, l'adolescente se suicide chez lui

Le mobile de cette tuerie suivie d'un suicide n'est pas connu avec exactitude. Mais selon un proche de Jovonie McClendon qui témoigne auprès de la presse locale (voir ici), le trentenaire souffrait de trouble de stress post-traumatique depuis la fin de sa période dans les rangs de l'armée. L'homme y est resté quatre ans et a été déployé à l'étranger, en Allemagne, où il était principaement chargé de conduire des poids lourds.

L'homme était inconnu des services de police avant ce coup de folie meurtrière et suicidaire.

Voir aussi:

Harcelées à l'école car lesbiennes, deux jeunes filles de 11 ans se suicident

Vague de suicides dans la police: 3 morts en 24 heures

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme s'est tirée une balle dans la tête, diffusant son suicide sur Facebook Live.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-