Angers: il tente de se suicider et tue le chien de sa voisine

Accident

Angers: il tente de se suicider et tue le chien de sa voisine

Publié le :

Mardi 20 Février 2018 - 12:51

Mise à jour :

Mardi 20 Février 2018 - 12:58
Un homme comparaissait lundi devant le tribunal correctionnel d'Angers après avoir tué le chien de sa voisine par erreur en juin dernier. Il avait tenté de se suicider avec un fusil à pompe mais l'arme s'était enrayée puis un projectile avait traversé le mur et tué le chien de l'appartement mitoyen.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le tribunal correctionnel d'Angers jugeait lundi 19 un homme qui a tué le chien de sa voisine par accident en juin dernier. Les faits s'étaient déroulés en pleine nuit, alors que l'homme tentait de se suicider.

Il comparaissait cependant pour détention d'une arme de catégorie B comme le relate Ouest-France, car c'est bien un fusil à pompe qui a tué l'animal.

A voir aussi: Gironde - mort du jeune qui avait tué un gendarme à Salles

L'homme avait tenté de mettre fin à ses jours avec cette arme dans la nuit du 16 juin dernier. Mais le fusil s'était enrayé et le coup était parti alors que le suicidaire essayait de remettre la cartouche en place.

La balle avait alors traversé le mort de l'appartement, situé à Mûrs-Erigné, et tué le chien de la voisine qui se trouvait juste derrière, sur le canapé.

La voisine avait été réveillée par la détonation et l'homme s'était directement présenté à sa porte, visiblement confus.

Le parquet avait requis trois mois de prison avec sursis assorti de travaux d'intérêt généraux, en appuyant son argumentaire sur la détention d'arme."Il n’avait pas l’intention de blesser quelqu’un, et reconnaît les faits. Mais pourquoi garder une telle arme?".

Devant le tribunal l'homme, qui a déjà été condamné à plusieurs reprises, a écopé de deux mois de prison avec sursis ainsi que de 105 heures de travaux d'intérêt général. L'avocat de l'homme, fragile mais qui "reconstruit sa vie", a été soulagé par le verdict.

La cartouche du fusil à pompe avait traversé le mur et tué le chien de sa voisine alors que l'homme tentait de se suicider.

Commentaires

-