Angleterre: environ 150 personnes victimes d'une mystérieuse "brume chimique" sur la côte du Sussex

Angleterre: environ 150 personnes victimes d'une mystérieuse "brume chimique" sur la côte du Sussex

Publié le :

Lundi 28 Août 2017 - 10:38

Mise à jour :

Lundi 28 Août 2017 - 11:07
La côte du Sussex, dans le sud-est de l'Angleterre, a été évacuée dimanche à cause d'une mystérieuse "brume chimique". Environ 150 personnes ont été prises en charge par les hôpitaux afin d'être "décontaminées".
©Flickr/ @Herry Lawford
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La plage de Birling Gap dans le Sussex, en Angleterre, a été évacuée par les services d'urgences dimanche 27 à cause d'une "brume chimique", a indiqué la police locale. Plus de 150 personnes ont été prises en charge par les hôpitaux pour être "décontaminées". Elles ont signalées souffrir d'irritations aux yeux, de difficultés respiratoires et de vomissements. Les routes des alentours ont immédiatement été fermées, et les autorités ont invité la population à éviter la zone. Les habitants ont eu comme consigne de fermer toutes les fenêtres de leur maison et de ne pas quitter leur domicile.

"C'était comme une brume qui descendait sur la plage depuis l'ouest. Sur une période d'environ 30 à 35 secondes, j'ai commencé à ressentir des irritations tout comme d'autres personnes. Au bout de deux ou trois minutes, ma femme a vraiment ressenti des démangeaisons et les yeux qui piquaient. Tout à coup, tout le monde a commencé à se lever et à mettre de l'eau de mer dans les yeux ou à laisser tomber de l'eau sur ses yeux pour les nettoyer", a raconté Roy Page, un homme présent sur la plage au moment de l'incident à la BBC.

Selon les premiers éléments, la police de Sussex a supposé que le mystérieux gaz serait venu de la mer, elle a également démenti la rumeur qui a grandi sur les réseaux sociaux comme quoi cette brume serait composée de chlore.

Avec la météo qui est prévue sur les côtes sud de l'Angleterre ces prochains jours, la police a tenu à rassurer, via un communiqué, les centaines de personnes qui sont attendues sur les plages cette semaine: "La situation continue d'être surveillée, mais l'on pense qu'il s'agit d'un incident isolé et qu'il ne devrait pas se reproduire".

Une mystérieuse "brume chimique" a entraîné l'évacuation de la plage de Burling Gap, en Angleterre, dimanche 27. (Illustration)


Commentaires

-