Après Maëlys, Nordahl Lelandais avoue le meurtre d'Arthur Noyer

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Après Maëlys, Nordahl Lelandais avoue le meurtre d'Arthur Noyer

Publié le 29/03/2018 à 21:58 - Mise à jour à 22:02
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): PP

-A +A

Entendu toute la journée de ce jeudi par les juges en charge de l'enquête sur la mort d'Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a fini par avouer le meurtre du jeune militaire de 23 ans.

Nordahl Lelandais dit avoir tué Arthur Noyer. Alors qu'un faisceau de preuves l'accablait déjà, acculé, Nordahl Lelandais, l'homme qui a reconnu avoir tué la petite Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août dernier, a avoué ce jeudi 29 un deuxième meurtre: celui du jeune caporal de 23 ans. Le "tueur de Domessin" a fini par reconnaître le crime au terme d'une nouvelle journée d'interrogatoire.

Tout a commencé ce jeudi en fin de matinée, lorsque le potentiel tueur en série (son nom est cité dans plus d'une dizaine d'autres disparitions non résolus) a été extrait de sa cellule capitonnée du Vinatier, un centre de psychiatrie légale à Bron en banlieue lyonnaise. Préparés à un détenu à la volonté de fer, bien que fragilisé psychologiquement par sa détention et ses premiers aveux, la magistrate en charge de l'instruction et les enquêteurs l'interrogent d'abord pendant trois heures. Puis tout ce petit monde prend place dans un convoi de gendarmerie. Direction: les pentes du petit village de Cruet, où un promeneur a découvert les restes d'Arthur Noyer en septembre dernier.

C'est précisément au col de Marocaz, situé sur le territoire de la commune alpestre, que le crâne et des ossements du jeune militaire disparu ont été retrouvés. Aucun détail n'a percé à ce stade sur ce qui s'est tramé précisément dans ce huis-clos judiciaire de plein air (la zone était totalement bouclée). Quoi qu'il en soit, comme le révèle ce jeudi soir Le Parisien, Nordahl y a avoué le meurtre.

A lire: EXCLUSIF Le jour où Nordahl Lelandais avoue avoir tué Maëlys à sa soeur

Le trentenaire a-t-il été une nouvelle fois mis face à l'évidence pour le pousser à reconnaître ce qui était devenu pour beaucoup une évidence? Quoi qu'il en soit, ce jeudi soir il a regagné sa cellule médicalisée en tant que double meurtrier, encore présumé toutefois en attendant un jugement définitif. 

En attendant plus? Si Nordahl Lelandais reste présumé innoncent dans les autres affaires, il n'en reste pas moins que son nom est cité dans pas moins de onze autres dossiers en plus du meurtre avoué de la petit Maëlys de Araujo (8 ans): Adrien Mourialmé (24 ans), Ahmed Hamadou (45 ans), Jean-Christophe Morin (23 ans), Adrien Fiorello (22 ans), Stéphane Chemin (33 ans), Malik Boutvillain (32 ans), Nicolas Suppo (30 ans), Georgette Bonnet (79 ans), Coralie Moussu (32 ans) et Antoine Zoia (16 ans). Le plus ancien de ces dossiers, celui de Coralie Moussu, date de novembre 2009. Et sans oublier encore une demi-douzaine d'autres disparitions mystérieuses pour lesquelles les familles demandent à la justice de procéder à des vérifications.

Auteur(s): PP


PARTAGER CET ARTICLE :


Nordahl Lelandais a avoué ce jeudi le meurtre du caporal Arthur Noyer.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-