Arabie saoudite: la jeune femme qui s'était promenée en minijupe a été arrêtée et risque la prison (vidéo)

Tenue illicite

Arabie saoudite: la jeune femme qui s'était promenée en minijupe a été arrêtée et risque la prison (vidéo)

Publié le :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 12:17

Mise à jour :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 12:30
En visite dans le village saoudien d'Ushayqir, une mannequin a choisi de déambuler tête nue et en portant une minijupe. Elle a été interpellé mardi.
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Son crime? S'être promenée dans une tenue jugée "indécente" en Arabie saoudite. Une jeune femme a été interpellée mardi dans ce pays pour avoir déambulé en public en public avec une minijupe et un haut très court.

La jeune femme en question, une mannequin dénommé Khulood a publié sur Snapchat puis sur Twitter une vidéo dans laquelle elle marchait dans les rues du village d'Ushayqer, à 200 kilomètres de Riyad. Jusqu'ici rien qui sorte de l'ordinaire seulement, Khulood était vêtue d'une minijupe et d'un crop-top, un tee shirt court qui laisse voir le nombril. Une tenue interdite dans le pays où les femmes doivent se vêtir d'abayas, de longues robes traditionnelles et se couvrir la tête, ce que la jeune femme n'avait pas fait puisqu'elle avait au contraire détaché ses cheveux.

Selon la BBC et le site BuzzFeed le Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice avait ouvert une enquête pour retrouver Khulood et "travaille désormais avec les autorités compétentes" selon son porte-parole sur Twitter. Un mandat d'arrêt avait donc été lancé contre la jeune femme. Selon un porte-parole de la police du royaume, cité par des journaux en ligne saoudiens, elle a reconnu avoir visité le site historique en compagnie d'un gardien, mais a affirmé que les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux sans qu'elle le sache. Elle doit être transférée devant un représentant de la justice qui décidera, selon la même source, de la détenir ou de la libérer et d'engager ou non des poursuites contre elle.

 

Un mandat d'arrêt avait été lancé contre la jeune femme.

Commentaires

-