Ardèche: appelés pour un incendie, deux pompiers blessés par les tirs de chevrotine d'un forcené

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ardèche: appelés pour un incendie, deux pompiers blessés par les tirs de chevrotine d'un forcené

Publié le 21/12/2016 à 11:13 - Mise à jour à 11:24
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les sapeurs-pompiers ont été appelés au château de Saint-Pierreville pour un incendie ce mercredi. Arrivés sur place, ils se seraient fait tirer dessus à la chevrotine. Deux d'entre eux ont été légèrement blessés et conduits à l'hôpital.

Un forcené, propriétaire du château de Saint-Pierreville en Ardèche, a ouvert le feu sur des pompiers ce mercredi 21 au matin, peu de temps avant que le jour ne se lève. Les soldats du feu avaient été appelés pour circonscrire l'incendie qui ravageait la toiture de la vénérable bâtisse.

Arrivés sur place, ils ont été accueillis par des tirs de chevrotine de la part du propriétaire de lieux alors qu'ils n'étaient pas encore descendus de leur véhicule. Deux d'entre eux ont été blessés, surtout par les éclats de verre. Des blessures superficielles aux bras et au visage mais ils ont été hospitalisés au centre hospitalier de Valence par précaution.

Un troisième pompier a reçu un impact de plomb à la jambe mais son pantalon a suffi pour lui éviter une blessure.

Aussitôt alertés, les gendarmes se sont rendus sur place en urgence et sont actuellement à pied d'œuvre pour tenter de maîtriser l'homme afin que les pompiers puissent intervenir sur l'incendie toujours en cours, mais des risques de propagations sont exclus.

France 3 Rhône-Alpes a donné des précisions sur le tireur: "fin juillet 2014, le propriétaire néerlandais du château, Aalt Van Ramshorst, a été écroué après avoir été mis en examen pour travail dissimulé, ouverture d'un établissement recevant du public sans accord de la commission de sécurité. En effet, l'homme était accusé d'avoir crée un complexe hôtelier sans avoir rien demandé à personne".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les sapeurs-pompiers ont été appelés au château de Saint-Pierreville pour un incendie ce mercredi. Arrivés sur place, ils se seraient fait tirer dessus par des tirs de chevrotine.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-