Arras: une famille rouée de coups au Flunch

Arras: une famille rouée de coups au Flunch

Publié le :

Jeudi 11 Janvier 2018 - 12:56

Mise à jour :

Jeudi 11 Janvier 2018 - 13:07
Un enfant de 12 ans et ses parents ont été roués de coups vendredi alors qu'ils dînaient au Flunch d'Arras, dans le Pas-de-Calais. Une dispute, qui a mal tourné, avait éclaté entre eux et d'autres clients. Mardi, trois suspects ont été interpellés par la police et placés en garde à vue.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils voulaient diner en famille mais leur sortie a viré au drame. Un enfants de 12 ans et ses deux parents ont été roués de coups au Flunch d'Arras, dans le Pas-de-Calais, vendredi 5 au soir. Une dispute avait éclaté entre la mère de famille et d'autres clients du restaurant.

Les faits se sont déroulés vers 22h vendredi. La petite famille, comme d'autres clients d'ailleurs, étaient importunés par les allées et venues récurrentes de quelques personnes dans le restaurant. Ils sortaient régulièrement pour fumer une cigarette et laissaient à chaque fois la porte donnant sur l'extérieur entrouverte.

A voir aussi: Un policier et son épouse roués de coups devant leurs 3 enfants par deux fois

Le froid rentrait alors dans la salle et dérangeait la famille ainsi que leurs voisins de table. La mère s'est alors levée pour demander aux fumeurs de bien vouloir fermer cette porte, mais selon La Voix du Nord, le ton est vite monté entre les protagonistes.

Lorsque le père, qui se trouvait près de la machine à café, est arrivé pour soutenir sa femme la querelle a viré à la bagarre.

L'homme, policier à la ville d'Arras, a alors reçu un coup de poing d'une telle violence qu'il lui a transpercé l'oreille. Son assaillant avait une chevalière au doigt. La victime risque de perdre l'ouïe.

Une fois à terre, le père de famille a été copieusement battu. Sa femme et son fils, qui ont tenté de s'interposer, ont aussi reçu des coups.

Le père s'est vu prescrire 15 jours d'ITT (incapacité totale de travail), la mère six jours et leur fils deux car il présentait quelques ecchymoses.

Mardi, trois suspects ont été arrêtés et placés en garde à vue. Ces deux hommes et une femme sont tous membres de la même famille issue de la communauté des gens du voyage et sédentarisés. Ces individus "inconnus de la justice" seront jugés vendredi 12 pour violences en réunion et sur mineur de moins de 15 ans.

Une dispute avait éclaté entre la mère de famille et d'autres clients du restaurant, ils en sont venus aux mains.


Commentaires

-