Ascension de l'Everest: un Chinois de 69 ans amputé des deux jambes se hisse au sommet (vidéo)

Exploit

Ascension de l'Everest: un Chinois de 69 ans amputé des deux jambes se hisse au sommet (vidéo)

Publié le :

Lundi 14 Mai 2018 - 16:56

Mise à jour :

Lundi 14 Mai 2018 - 18:23
Ce lundi, un alpiniste chinois de 69 ans a réussi l'exploit de se hisser au sommet de l'Everest alors qu'il est amputé des deux jambes. Il avait perdu une partie de ses deux membres inférieurs il y a plus de 40 ans lors d'une précédente tentative de vaincre le toit du monde.
©Azim Afif/AP/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pour certains c'est un rêve, pour Xia Boyu c'est un exploit incroyable où se mêlent courage, persévérance mais aussi des tragédies comme la haute montagne en connaît souvent. Ce Chinois de 69 ans a atteint ce lundi 14 le sommet de l'Everest alors qu'il souffre d'un handicap qui ne le prédisposait pas à cette performance: il est amputé des deux jambes.

Le journal Le Quotidien du Peuple (l'organe de presse du Parti communiste chinois) a publié sur son compte Twitter des images de l'exploit de ce sexagénaire entouré des sept membres de son expédition en train de gravir le point culminant de la planète en s'aidant de ses deux prothèse te de ses compétences en alpinisme. Xia Boyu est en effet un sportif chevronné qui essaye de grimper le sommet mythique depuis plus de 40 ans avec abnégation. Malgré une succession de drames.

(Voir ci-dessous les images de l'ascension de Xia Boyu)

Sa première tentative date de 1975. Alors jeune homme et valide, Xia Boyu fait partie d'une cordée chinoise qui tente de se hisser sur le toit du monde. Mais à l'approche du sommet, une tempête s'abat sur l'expédition, plongée dans le froid glacial et le manque d'oxygène. Xia Boyu souffre de graves engelures, il doit être amputé des deux pieds. Il n'arrête pas l'alpinisme pour autant. Ni à cette date, ni deux décennies plus tard quand, en 1996, on lui détecte un lymphome qui entraînera l'amputation de ses deux jambes.

En 2014, l'homme prépare une nouvelle expédition himalayenne. Mais c'est une avalanche tragique qui coûtera la vie à 16 guides népalais qui mettra fin à la saison de l'alpinisme dans la région. Il retente l'aventure en 2015 mais sera de nouveau bloqué par le séisme au Népal qui provoquera la mort de plus de 8.000 personnes (dont 18 alpinistes en pleine ascension). En 2016, ce sera la mauvais temps qui le forcera à rebrousser chemin.

En 2017, alors qu'il préparait son expédition actuelle, Xia Boyu apprend que le Népal interdit dorénavant l'ascension de l'Everest (qui nécessite un permis) aux personnes doublement amputées et aux aveugles, ce qui devait mettre un coup d'arrêt à son rêve fou. La justice népalaise revient finalement sur cette législation. Xia Boyu retourne au Népal et cette fois réussit son exploit.

L'histoire ne retiendra pas le Chinois comme étant l'initiateur de cette prouesse. En 2006, Mark Inglis, un Néo-zélandais, est devenu le premier double amputé à vaincre la cime. Mais Xia Boyu, lui, a sans doute gagné la palme du plus persévérant.    

Avalanche, amputations, météo, âge, rien n'a arrêté Xia Boyu.

Commentaires

-