Ashley Madison: les données du site d’adultère publiées

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ashley Madison: les données du site d’adultère publiées

Publié le 19/08/2015 à 15:01 - Mise à jour à 15:48
©Chris Wattie/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

Après avoir piraté le site de rencontres extraconjugales Ashley Madison en juillet dernier, un groupe de hackers a publié, mardi 17, l’identité de 32 millions d’utilisateurs présumés. Noms, prénoms, adresses mail, numéros de portable: presque tout y est...

Leurs abonnés risquent d’avoir un gros coup de stress. Alors que le site de rencontres extraconjugales Ashley Madison promet dans sa présentation des "aventures discrètes", c’est tout l’inverse qui s’est produit. Après avoir piraté le site en juillet dernier, un groupe de hackers a publié, mardi 17, l’identité de 32 millions d’utilisateurs présumés. D’après les informations du site américain Wired, leurs noms, prénoms, adresses mail, numéros de portable ainsi que l’historique de leurs transactions ont été révélés. Ces informations ont d’abord été publiées sur un site accessible grâce au réseau anonyme Tor, puis diffusées via des sites de torrents (téléchargement illégaux).

Le groupe, qui se fait appeler "The Impact Team", avait déjà mis en garde le site, le menaçant de publier les dossiers des clients, les photos de nus et les conversations s’il ne venait pas à fermer. Il reprochait également au site d’avoir menti. Ainsi, alors qu’une option payante est proposée pour qu’un utilisateur supprime toutes ses données du site, elles resteraient en réalité stockées dans les serveurs d’Avid Life Media, l’entreprise canadienne qui édite le site. Enfin, le groupe de hackers demandait également la suppression d’un autre site faisant partie du même groupe qu’Ashley Madison, Established Men. Il permettait à ses utilisateurs d'entrer en contact avec des jeunes femmes et de les entretenir.

Face au manque de réaction d’Ashley Madison, les pirates informatiques ont mis leurs menaces à exécution. "Nous avons expliqué la fraude, la tromperie, et la stupidité d'Avid Life Media et de ses membres. Maintenant tout le monde peut voir leurs dossiers", a déclaré le groupe de pirates tout en précisant que les adresses mail contenues dans le fichier n’appartiennent pas forcément à de véritables utilisateurs. "Quelqu’un que vous connaissez s’y trouve? Gardez à l’esprit que ce site est une arnaque avec des milliers de faux profils féminins", ont déclaré les pirates informatiques, un rien moralisateurs, avant d'ajouter: "il y a des chances que votre homme se soit inscrit sur le plus grand site de liaisons au monde, mais qu’il n’en ait eu aucune. Il a juste essayé d’en avoir. C’est une distinction importante".

Créé en 2001, le site, qui compte plus de 37 millions d’utilisateurs dans 46 pays, a réagi via un communiqué publié mardi 17 au soir. "Les auteurs de ces actes s’improvisent juges de moralité, jurés et bourreaux. lIs souhaitent imposer leurs valeurs et leur idéologie aux autres. Nous ne pouvons pas le tolérer".

 

 

Auteur(s): AZ


PARTAGER CET ARTICLE :


Les données dd 32 millions d'utilisateurs ont été dévoilées mardi 17.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-