Assassinat de Walter Lübcke: un militant d'extrême droite interpellé

Assassinat de Walter Lübcke: un militant d'extrême droite interpellé

Publié le :

Lundi 17 Juin 2019 - 11:42

Mise à jour :

Lundi 17 Juin 2019 - 12:43
© MICHELE TANTUSSI / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a été arrêté en Allemagne dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Walter Lübcke, un "préfet" ouvertement pro-réfugiés, ont annoncé les autorités dimanche 16. Le suspect avait des liens avec l'extrême droite selon les médias d'outre-Rhin.

L'Allemagne est toujours sous le choc de l'assassinat de Walter Lübcke, président du district de Kassel (au nord-est de Francfort) et membre du parti CDU, dans la nuit du 1er au 2 juin. Un homme a été interpellé samedi dans le cadre de l'enquête sur cet homicide qui pourrait avoir un caractère politique.

En effet, Walter Lübcke, dont la fonction équivaut à celle d'un préfet français, avait pris à de multiples reprises des positions pro-réfugiés. Il avait ouvertement affiché son soutien à Angela Merkel sur sa politique migratoire dès l'automne 2015. Selon les quotidiens Frankfurter Allgemeine Zeitung et Bild, le suspect interpellé serait un militant d'extrême droite. Il s'agit d'un homme de 45 ans qui a été confondu par son ADN qui a été retrouvé sur les lieux du crime et notamment sur les vêtements de la victime. Le parquet fédéral allemand, compétent dans les affaires de terrorisme, s'est saisi de l'affaire.

Les autorités ont fait savoir qu'elles donneraient plus d'informations sur le profil du suspect au cours de la semaine.

Lire aussi - Un préfet allemand tué, il était menacé par des groupes d'extrême droite

Selon l'Institut allemand contre la radicalisation, le suspect aurait été condamné à sept mois de prison avec sursis en 2009 pour des violences lors d'un rassemblement néonazi en marge d'une manifestation syndicale. Il aurait milité au sein de la branche hessoise du NPD, un parti néonazi allemand. Son matériel informatique a été saisi. Le quadragénaire a été placé en détention provisoire.

Walter Lübke était régulièrement ciblé par des groupes d'extrême droite. Il avait notamment été menacé par des membres du groupe "Reichsbürger" ("citoyens du Reich"), qui refusent de reconnaître l'existence de la République fédérale d'Allemagne et veulent un retour du IIIe Reich.

Après l'annonce de sa mort, de nombreux commentaires haineux provenant de personnes connues pour leurs idées extrémistes ont été postés sur les réseaux sociaux. Certains se réjouissant du décès de Walter Lübke, d'autres prédisant le même sort pour Angela Merkle et ses soutiens.

Voir:

Allemagne: l'extrême droite surfe sur l'instrumentalisation des faits divers

La télévision publique allemande ne diffusera pas un spot de l'extrême droite

Allemagne: un Syrien se dit innocent d'un meurtre récupéré par l'extrême droite

Un homme a été arrêté en Allemagne en relation avec le meurtre de Walter Lübcke, un "préfet" ouvertement pro-réfugiés.


Commentaires

-