Assassinat du Père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray: une jeune femme de 20 ans, proche de l'un des terroristes, interpellée

Assassinat du Père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray: une jeune femme de 20 ans, proche de l'un des terroristes, interpellée

Publié le :

Jeudi 12 Octobre 2017 - 09:33

Mise à jour :

Jeudi 12 Octobre 2017 - 09:42
© CHARLY TRIBALLEAU / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du père Hamel, en juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), les forces de l'ordre ont interpellé mercredi une jeune femme de 20 ans. Elle aurait eu des contacts avec l'un des terroristes.

A-t-elle joué un rôle dans l'attaque? C'est la question à laquelle les policiers vont tenter de répondre. Dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du père Hamel, en juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), les forces de l'ordre ont interpellé mercredi 11 une jeune femme de 20 ans qui aurait eu des contacts avec l'un des terroristes.

C'est à la demande du juge d'instruction chargé de l'enquête qu'elle a été appréhendée avant d'être placée en garde à vue, selon une information rapportée par la chaine de télévision M6. Reste désormais aux enquêteurs de déterminer si la jeune femme, originaire de Seine-Maritime, a pu jouer un rôle plus ou moins important dans cette attaque terroriste. Et dans le cas où de forts soupçons pèsent sur elle, elle pourrait être déférée devant le parquet antiterroriste.

Pour rappel, les faits s'étaient déroulés le 26 juillet 2016. Ce jour-là, Jacques Hamel avait été égorgé alors qu'il célébrait une messe matinale pour cinq fidèles: trois religieuses et un couple d'octogénaires. Prénommés Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, les deux assassins de 19 ans se réclamaient du groupe Etat islamique et étaient tous deux fichés S. Ils ont été abattus par les forces de l'ordre à leur sortie de l'église.

Au total, deux hommes ont été écroués dans cette affaire: un cousin de Petitjean, âgé de 31 ans, dont les enquêteurs ont la conviction qu'il connaissait son projet. Mais aussi, un homme de 22 ans, originaire de la banlieue toulousaine, qui avait rejoint Petitjean et Kermiche à Saint-Etienne-du-Rouvray, le jour du drame. Mais ce dernier serait parti sans participer à l'attaque.

La jeune femme était proche de l'un des deux terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray.


Commentaires

-