Attaque au couteau en Allemagne: au moins trois blessés graves (vidéo)

Attaque au couteau en Allemagne: au moins trois blessés graves (vidéo)

Publié le :

Vendredi 28 Septembre 2018 - 20:23

Mise à jour :

Vendredi 28 Septembre 2018 - 20:29
Au moins trois personnes ont été blessées grièvement, dont une serait entre la vie et la mort, ce vendredi à Ravensburg, en Allemagne. L'auteur se serait finalement rendu. Les raison de son geste étaient inconnues au soir des faits.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Trois personnes ont été grièvement blessées dont une serait entre la vie et la mort suite à une attaque au couteau perpétrée ce vendredi à Ravensburg, en Allemagne. L'auteur a pu être appréhendé, mais on ignorait encore ce vendredi soir quelles était ses motivations et si la piste terroriste était privilégiée.

Selon les médias locaux, l'homme, d'apparence assez jeune et armé d'un couteau de cuisine, s'en serait pris à des passant sur la Marienplatz, dans le centre historique de cette ville de 50.000 habitants. Le déroulement exact de l'attaque restait flou quelques heures après les faits et les premières déclarations doivent donc être prises avec précaution.

L'homme aurait frappé plusieurs personnes faisant trois blessés graves. On ignore si d'autres personnes ont été touchées. Ces trois victimes ont été hospitalisées et le pronostic vital était ce vendredi soir engagé pour l'une d'elle. Les forces de l'ordre ont été prévenues. mais ce serait le maire de la ville, présent sur place, qui aurait convaincu l'homme de poser son couteau. Il a par la suite pu être interpellé.

Voir: Attaque au couteau à Rodez: mort du chef de la police municipale

Ce qui semble être une attaque aveugle laisse bien sûr envisager un acte terroriste. Des témoins affirment que l'homme aurait hurlé quelque chose avant de frapper l'une des victimes, mais n'ont pas pu rapporter précisément quoi.

Une vidéo montre l'homme marcher sur la place son arme à la main, dévisageant les nombreux passants et semblant même faire signe à l'un d'eux de s'en aller. Un comportement erratique qui semble davantage évoquer l'œuvre d'un déséquilibré, mais l'extrait est trop court pour aboutir à une conclusion.

Le fait qu'il ait accepté de lâcher son arme et de se rendre apparaît nettement plus en contradiction avec la thèse de l'attentat. Mais encore une fois, les faits restaient à établir avec précision quelques heures seulement après l'interpellation.

L'homme aurait poignardé au moins trois personnes avec un couteau de cuisine.


Commentaires

-