Attaque à Levallois: ce que l'on sait d'Hamou Benlatrèche, le suspect de nationalité algérienne interpellé dans le Pas-de-Calais [MAJ]

Arrestation

Attaque à Levallois: ce que l'on sait d'Hamou Benlatrèche, le suspect de nationalité algérienne interpellé dans le Pas-de-Calais [MAJ]

Publié le :

Mercredi 09 Août 2017 - 16:02

Mise à jour :

Jeudi 10 Août 2017 - 12:02
L'individu suspecté d'avoir attaqué un groupe de militaires mercredi matin a été blessé au volant de son véhicule après avoir été intercepté l'après-midi même par la police dans le Pas-de-Calais. Il a été identifié comme étant Hamou Benlatrèche, un homme âgé de 36 ans et qui serait originaire de Bezons (Val-d'Oise), près de Sartrouville (Yvelines). Il était toujours hospitalisé ce jeudi [MAJ jeudi à 11h34: plus d'informations sur l'homme interpellé].
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Mise à jour ce jeudi 10 à 11h48: ajout d'éléments sur le profil du suspect ainsi que l'avancée de l'enquête, informations recueillies de sources policières (lire ci-dessous).

Après plusieurs heures et des centaines de kilomètres de cavale, un homme circulant à bord du véhicule qui a foncé sur des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), blessant six d'entre eux, a été arrêté mercredi 9 sur l'autoroute A16 en direction de Calais. L'arrestation s'est déroulée entre les communes de Marquise et Leulenghen-Bernes.

Les enquêteurs ont découvert l'identité de l'agresseur présumé lors de son interpellation "musclée", après plusieurs heures de fuite au volant de sa BMW de location, repérée "grâce à des renseignements humains et des vidéos", selon une source policière citée par l'AFP. Les forces de l'ordre ont tenté de créer un bouchon artificiel pour le ralentir mais l'individu a forcé le passage en percutant des voitures, précipitant l'intervention des hommes des BRI de Lille et de Rouen dépêchés sur place.  

A la suite d’un geste suspect faisant craindre qu'il sorte une arme, les policiers ont dû faire feu pour le neutraliser. L'homme a été atteint par cinq balles. Au cours de la fusillade, un policer a été blessé à la cuisse par un tir ami, ses jours ne sont pas en danger. Le suspect a été évacué vers un hôpital de Lille. Son état est jugé sérieux. 

L’assaillant des militaires de Levallois conduisait une BMW noire. Il était seul dans le véhicule dont l'enlèvement a nécessité l'intervention préalable des démineurs.

L'individu a été identifié comme étant Hamou Benlatrèche. Né en novembre 1980 (36 ans), il serait originaire de Bezons (Val-d'Oise), près de Sartrouville (Yvelines), où une perquisition a été menée dans la foulée, rapporte Le Point. Cette zone abrite une communauté salafiste et des perquisitions y avaient déjà été menées après les attentats du 13 novembre 2015, note Le Parisien.

Il est "susceptible d'être l'auteur", de l'attaque de ce matin, selon une source judiciaire citée par l'AFP.

De nationalité algérienne, il se trouvait en situation régulière sur le territoire français (il dispose d'une carte de séjour). Les enquêteurs ont ajouté qu'il ne faisait pas l'objet d'une fiche S mais qu'il était connu des services de police depuis 2013 pour avoir commis une infraction d'aide à l'entrée sur le territoire français d'étrangers en situation irrégulière selon BFMTV.

Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête pour "tentatives d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste". Blessé de cinq balles Hamou Benlatrèche n'était "pas encore audible" et toujours hospitalisé ce jeudi 10 au matin.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Le suspect interpellé après l'attaque de militaires à la voiture-bélier à Levallois a été identifié comme Hamou B.

Commentaires

-