Attaque mortelle d'abeilles: une femme succombe à des centaines de piqûres

La météo en cause?

Attaque mortelle d'abeilles: une femme succombe à des centaines de piqûres

Publié le :

Lundi 04 Juin 2018 - 19:54

Mise à jour :

Lundi 04 Juin 2018 - 20:02
Une femme de 90 ans, piquée plusieurs centaines de fois par des abeilles samedi dans le Cantal, est morte dans la nuit de dimanche à lundi. L'attaque de ces insectes d'ordinaire peut agressifs et à la piqûre généralement bénigne pourrait avoir plusieurs raisons.
©Paul J. RICHARDS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une situation rarissime qui s'est malheureusement révélée mortelle. Une femme de 90 ans a été attaqué par un essaim d'abeilles samedi 2 à Saint-Martial dans le Cantal.

Ce sont donc des milliers d'insectes qui l'ont poursuivie et piquée. Trois personnes sont venues à son aide mais elle est finalement décédée.

Quelque 200 piqûres ont été relevées sur son corps. Une femme venue pour essayer de sauver la malheureuse a été piquée à 80 reprises.

Voir: Cantal - des milliers d'abeilles attaquent, 4 blessés dont une femme dans état grave

Deux hommes sont intervenus pour les recouvrir d'une couverture. L'un d'eux avait 60 dards plantés dans la peau. Les quatre personnes ont été hospitalisées mais la nonagénaire, admise dans un état critique, est décédée dans la nuit de dimanche 3 à ce lundi 4.

Ce type de drame est très rare. Les piqûres d'hyménoptères (abeilles, guêpes et frelons notamment) sont en effet bénignes pour les personnes non-allergiques à leur venin. Par ailleurs, de ces trois types d'insectes communs en France, l'abeille est la moins agressive (elle meurt en piquant) et sa la piqûre est la moins grave. La plupart des décès liés à des abeilles concernent des personnes allergiques ou éventuellement des piqûres dans la bouche qui peuvent provoquer l'asphyxie. Mais, tous hyménoptères confondus, ce ne sont au plus qu'une dizaine de cas mortels qui sont recensés en France chaque année.

Lire aussi: Frelon asiatique - piège, piqûre, différence avec le frelon européen: tout savoir

Le nombre de piqûres pour entraîner la mort chez un être humain varie d'une personne à l'autre, notamment en fonction de son poids et de son état de santé. Mais il faut généralement en compter plusieurs centaines. Le grand âge de la victime a probablement joué un rôle dans cette issue tragique, mais peut-être aussi les conditions météo, selon les experts interrogés par La Montagne.

Ils expliquent en effet que cette période orageuse -qui empêche l'essaim de butiner- peut créer un stress chez les abeilles. Elles sont également plus agressive lorsqu'elles "déménagent", déplacement qui expliquerait la présence de cet essaim sur le chemin de promenade de la victime. Par ailleurs, une piqûre d'abeilles sécrète une phéromone qui incite celles se trouvant à proximité à piquer à leur tour. Une seule attaque malencontreuse peut donc déclencher la furie de l'essaim si celui-ci est proche.

Les abeilles peuvent être rendues agressives par la météo orageuse.

Commentaires

-