Attaqué par un ours et un serpent, il survit à une morsure de requin

Mauvaises rencontres

Attaqué par un ours et un serpent, il survit à une morsure de requin

Publié le :

Lundi 23 Avril 2018 - 11:40

Mise à jour :

Lundi 23 Avril 2018 - 11:58
Le 19 avril dernier, un jeune Américain a survécu à une attaque de requin-tigre sans trop de dégâts. Agé de 20 ans, il avait déjà été mordu par un serpent à sonnettes lors d'une randonnée dans l'Utah et s'était même réveillé une fois dans la gueule d'un ours brun dans un camp d’été du Colorado.
©Stefan Sauer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il a la guigne mais a tout de même de la chance dans son malheur. En seulement quatre ans, Dylan McWilliams a enchaîné les mésaventures, des incidents qui auraient pu lui coûter la vie. La dernière en date a eu lieu le 19 avril dernier lors d'une virée en bodyboard. Alors qu'il passait du bon temps au large de l'île de Kauai, dans l'archipel d'Hawaï, un requin-tigre d'environ deux mètres s'est attaqué à lui.

Il a toutefois réussi à s'en défaire et a nagé environ 30 mètres pour gagner la côte où une passante a appelé les secours. Comme il l'a raconté, il ne savait pas s'il avait perdu sa jambe lorsqu'il nageait dans l'eau. Finalement, plus de peur que de mal car il s'en est sorti avec seulement sept points de suture.

Mais cette mauvaise rencontre n'est pas la seule que le jeune homme a connue. Il y a plusieurs années, il avait déjà été mordu, cette fois-ci par un serpent à sonnettes lors d’une randonnée dans l’Utah. Fort heureusement, la morsure n'était pas très grave. Il avait été malade seulement quelques jours.

Lire aussi - Il a vécu les attentats de Boston, Paris et Bruxelles, mais s'estime "chanceux" (VIDEO)

Plus récemment, en juillet dernier, il a écopé de neuf points sur le cuir chevelu après avoir croisé la route d'un ours brun dans un camp d’été dans le Colorado. Un jour, à son réveil, il s'est retrouvé la tête coincé dans la gueule de l'animal. "Il m’a attrapé et ensuite m’a tiré, et après il a mordu l’arrière de ma tête et m’a traîné. Lorsqu’il me traînait, c’est la partie qui a été la plus lente. J’ai eu l’impression que ça durait une éternité", avait-il alors raconté à la chaîne locale Denver 7 précisant qu'il était au mauvais endroit au mauvais moment. Une fois encore, il s'en était sorti et ce, après lui avoir enfoncé les doigts dans l'œil.

"Mes parents sont reconnaissants que je sois toujours en vie", a-t-il déclaré au journal Honolulu Star Advertiser.

Un Américain de 20 ans a survécu à trois attaques d'animaux sauvages.

Commentaires

-