Attaque terroriste dans le métro de Londres: un engin explosif "peu sophistiqué" mais qui aurait pu s'avérer meurtrier (vidéo)

Attentat raté

Attaque terroriste dans le métro de Londres: un engin explosif "peu sophistiqué" mais qui aurait pu s'avérer meurtrier (vidéo)

Publié le :

Vendredi 15 Septembre 2017 - 12:43

Mise à jour :

Vendredi 15 Septembre 2017 - 13:54
Ce vendredi matin, aux alentours de 8h20, un objet explosif s'est enflammé dans le métro londonien causant la panique mais sans faire de victime. Les autorités considèrent qu'il s'agit d'un acte terroriste, même si la bombe artisanale était rudimentaire.
HO/@RRIGS/AFP
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Cela ressemble à quelque chose de relativement peu sophistiqué": c'est ainsi que Hamish de Bretton-Gordon décrit au journal britannique le Daily Mail l'engin explosif qui s'est enflammé, mais sans détoner réellement ce vendredi 15 matin dans le métro de Londres aux alentours de 8h20 à la station Parsons Green.

L'engin qui est actuellement entre les mains des experts de la police a été filmé par plusieurs témoins montrant approximativement sa composition. Dans un sac plastique siglé "Lidl", un seau blanc a été placé, d'où ressort un vêtement noir enflammé et des guirlandes électriques pouvant servir de détonateurs.

Selon l'expert cité par le journal, pour qu'une telle bombe puisse causer une explosion, elle a besoin de nitrate d'ammonium pour provoquer une explosion. "Cela ne ressemble pas à un explosif performant comme le TATP utilisé par l'Etat islamique. Ou si c'est le cas, c'est un échec significatif". Une telle bombe –si elle avait fonctionné– aurait cependant pu avoir des conséquences considérables et meurtrières dans un lieu fermé comme le métro, à cause de l'effet de souffle (le "blast") qui fait suite à la déflagration, qui ne s'est donc pas produite ce matin.

Le mode opératoire de la bombe n'est pas sans rappeler ce qui a été découvert en mai au domicile de Zahid Hussain, qui fabriquait une bombe similaire utilisant déjà des guirlandes électriques. L'homme avait visiblement cherché sur Internet la manière de fabriquer une bombe artisanale.

Les experts attendent maintenant de voir si l'acte en question sera revendiqué par un groupe terroriste comme Daech.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

La bombe était rudimentaire et visiblement mal conçue.

Commentaires

-